Encapsulation de molécules amphiphiles par une protéine de transfert de lipides, la LTP1 de blé : applications technologiques dans le domaine pharmaceutique

par Christine Pato

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, géosciences, sciences de l'environnement. Sciences des aliments et nutrition

Sous la direction de Didier Marion.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les protéines de transfert de lipides (LTP) sont de petites protéines basiques appartenant à la famille des protéines de fixation de lipides. Leur repliement assure en leur sein une cavité hydrophobe capable de piéger diverses molécules hydrophobes et de les transférer d'une membrane vers une autre. Par spectroscopie de fluorescence, nous avons montré que la LTP1 avait une affinité de l'ordre du æM vis à vis de quatre sphingolipides dont le n-palmitoyl sphingomyeline, un constituant essentiel de la peau. Une affinité du même ordre a été déterminée pour les éthers phospholipides (antitumorales et antiparasitaires). Des résultats intéressant, mais non quantifiable, ont également été obtenus avec l'amphotéricine B et le kétoconazole (antifongiques et antiparasitaires). Des essais sur la forme intracellulaire de Leishmania mexicana ont montré que l'encapsulation d'antiparasitaire par la LTP1 n'affectait pas l'activité du médicament in vitro. De plus, des tests réalisés sur des cellules de souris contaminées par la forme intracellulaire du parasite démontrait que l'encapsulation de l'amphotéricine B, de l'edelfosine et de la miltefosine augmentait leur activité inhibitrice d'un facteur variant de 5 à 30. Sur Aspergillus fumigatus, cette méthode d'encapsulation permettait de maintenir 100% de l'activité antifongique in vitro à l'exception de l' amphotéricine B pour laquelle l'activité inhibitrice avait triplée. De même, l'activité de l'amphotéricine B, de l'edelfosine et du kétoconazole a été augmentée respectivement de 2, 5 et 10 fois contre Candida albicans. Un modèle murin de candidose systémique a permis de montrer que l'encapsulation du kétoconazole permettait d'augmenter de 50% le pourcentage de survie des souris et de mieux protéger les tissus cardiaques et hépatiques comparé au kétoconazole libre. . . [etc. ]


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2424
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.