Contributions théoriques à l'étude de quelques réactions élémentaires à trois atomes

par Denis Reignier

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Chimie - Physique

Sous la direction de Jean-Claude Rayez et de Thierry Stoecklin.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La première partie de ce travail concerne l'étude théorique des réactions d'intérêt astrochimique Al + 02, C + NO et C + 02 dans le domaine des basses températures (0 K < T < 300 K). De récentes mesures expérimentales, utilisant les techniques CRESU (Cinétique de Réaction en Écoulement Supersonique Uniforme) et de faisceaux moléculaires croisés, ont montré que la constante de vitesse de ces réactions augmente lorsque la température diminue et peut atteindre des valeurs importantes même à très basse température (jusqu'à ± 20 K). Les théories de capture adiabatique, adaptées pour décrire de telles réactions gouvernées par les forces à longue portée, nous ont permis de rendre compte de la dépendance en température de la constante de vitesse de ces réactions et de préciser notamment le rôle de la structure fine des réactifs. Dans la seconde partie consacrée à l'étude de la réaction de photo dissociation N02 hv NO + 0, nous avons déterminé les surfaces d'énergie potentielle (SEP) adiabatiques des deux premiers états électroniques de symétrie 2A' de N02. À partir de calculs ab initio de bonne qualité (niveau MRCI), nous avons construit deux SEP analytiques globales (i. E. Décrivant à la fois les régions d'états liés et dissociatifs dans le canal 0 + NO) pour ces deux états de N02, à l'aide de la méthode < Double Many-Body Expansion" (DMBE). Ces SEP nous ont ensuite permis de calculer la densité d'états de N02 et de proposer une interprétation de la brusque augmentation -observée expérimentalement - de cette densité au voisinage immédiat du seuil de dissociation. Nous avons également déterminé, par des calculs préliminaires de dynamique de photo dissociation (formalisme indépendant du temps) sur ces SEP adiabatiques, des distributions rotationnelles du photofragment N0, que nous avons comparées aux récentes mesures expérimentales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2314
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.