Instabilité de Saffman-Taylor dans une classe de fluides complexes

par Olivier Greffier

Thèse de doctorat en Sciences physiques. Lasers et matière dense

Sous la direction de Hamid Kellay.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne une étude expérimentale de l'instabilité de Saffman-Taylor dans différents fluides complexes lyotropes. Les résultats obtenus montrent un fort couplage entre les propriétés de l'instabilité et les propriétés de ces fluides soumis à un écoulement. Dans la phase lamellaire, l'instabilité a développé un comportement de singularité en temps fini que nous avons pu caractériser en utilisant la loi de Darcy. Cette forme très particulière de l'instabilité semble être associée au développement sous l'effet de l'écoulement d'une très forte anisotropie structurelle due à l'alignement des défauts de la phase. Dans la phase " oignons ", des doigts fins et ramifiés ont été observés. Des mesures rhéologiques nous ont permis de mettre en évidence une forte corrélation entre le comportement hystérétique de la contrainte en fonction du cisaillement et le développement de nombreuses ramifications de l'interface.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 92 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p. 90-92

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2300
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.