Evêques et conciles dans la Gaule du IVe siècle

par Fabienne Weissenburger

Thèse de doctorat en Histoire et cultures de l'Antiquité

Sous la direction de Monique Clavel-Lévêque.


  • Résumé

    L'édit de Milan en 313 permet au christianisme d'être reconnu à l'égal des autres cultes païens. Cependant, Contantin, dont la date de conversion reste discutée, et qui se dit 'l'évêque de ceux du dehors" amorce une politique bienveillante à l'égard de l'Eglise. C'est ainsi que Constantin, en tant que Pontifex Maximus, s'immisce dans les affaires de l'Eglise, intervient dans les querelles théologiques et est amené à trancher le problème donatiste. Il convoque alors le concile d'Arles de 314. Puis il est confronté à la controverse arienne, question dont il sera débattu au concile de Nicée (325), convoqué également par volonté impériale. Ses fils, Constant, Constance II et Constantin II, ainsi que les autres emereurs du IVe siècle, s'impliquent aussi dans les querelles théologiques. Celle -ci transparaissent dans certains des conciles gaulois du IVe siècle. C'est ainsi qu'Hilaire de Poitiers, Paulin de Trèves ou saint Martin se révèlent les défenseurs de l'orthodoxie nicéenne en Gaule. . .

  • Titre traduit

    Bishops and councils in Gaul at the fourthenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (427, LXXI p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 415-427

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2002.1022.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2001.1022.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.