Contribution à l'analyse et à la modélisation des courbes de prix de l'offre et de prix de la demande globales : thèse pour le doctorat en sciences économiques

par Oumar N'Diaye

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Parguez.

Soutenue en 2001

à Besançon .


  • Résumé

    Dans une perspective heuristique, le débat entre partisans de l'individualisme méthodologique d'une part, ceux de l'holisme d'autre part, en sciences économiques, a toujours été fructueux et riche d'enseignements. Sachant que le principe de la demande effective constitue la pierre angulaire de la Théorie Générale, les courbes de prix de l'offre et de prix de la demande globales qui sous-tendent les conditions d'obtention de l'équilibre de l'économie, doivent être analysées de manière rigoureuse et dans une optique macro-économique. Cependant, J. M. Keynes parle de courbes de prix de l'offre et de prix de la demande globales sans les représenter. Les post-keynésiens S. Weintraub et P. Davidson ont cherché à élaborer ces courbes en favorisant une démarche micro-économique. Toutefois, le résultat auquel ils aboutissent n'est pas satisfaisant. L'objet de cette thèse consiste donc à proposer une méthode permettant d'analyser et de modéliser les courbes de prix de l'offre et de prix de la demande globales à partir de l'introduction d'une fonction de production macroéconomique. Cette démarche n'est pas outrageante, car Keynes admet le postulat classique selon lequel "le salaire réel est égal au produit marginal du travail". La fonction de production apparaît comme une relation entre la production et les quantités de facteurs contribuant à sa réalisation. De ce fait, nous utilisons dans notre modèle les fonctions de production les plus usitées en sciences économiques, qui sont les fonctions de production de type Cobb-Douglas et C. E. S (élasticité de substitution constante). Ainsi, les résultats en économie fermée comme en économie ouverte montrent que ces courbes sont différentes des formes habituelles puisqu'elles sont toutes deux convexes et croissantes avec les volumes de l'emploi et de la production et possèdent donc des pentes positives. De plus, l'équilibre (ou point de la demande effective) obtenu en économie fermée est supérieur à celui réalisé en économie ouverte.


  • Résumé

    [. . . ] Since the principle of effective demand is cornerstone of the General Theory, supply and demand aggregate price curves must be derivated and explained at the macroeconomic level. They are the underlying foundation of macroeconomic equilibrium. It is indeed true that Keynes never endeavoured to draw those curves. Post-keynesians like S. Weintraub and P. Davidson tried therefore to use a microeconomic approach to explain the supply and price curves. Their approach is not germane to what Keynes had in mind. This Ph. Thesis uses a method, which fits the two meaning of the supply and demand price cuves. Its cornerstone is the introduction of a macroeconomic production function. [. . . ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 283 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 228-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Droit Economie Gestion (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DRO.BESA.2001.2.B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.