Structuration, flux génétiques et biologie de la reproduction des populations de Grenouilles agiles, Rana dalmatina, dans l'Ouest de la France : applications à la conservation

par David Lesbarrères

Thèse de doctorat en Biologie et génétique des populations

Sous la direction de Thierry Lodé.


  • Résumé

    S'appuyant sur l'étude d'une vingtaine de populations de Grenouilles agiles, Rana dalmatina, dans l'Ouest de la France, ce travail de recherche s'inscrit dans une perspective de biologie de la conservation. En évaluant comment l'altération de la structure des paysages influence l'organisation des échanges de populations, les objectifs sont : 1) d'évaluer la structuration génétique des populations et les flux de gènes, 2) de préciser les caractéristiques de la reproduction de l'espèce, 3) et de définir un projet de conservation. Premièrement, l'analyse de la structure génétique des populations de Grenouille agile de l'Ouest de la France met en évidence un déficit des hétérozygotes. De plus, celui-ci est fortement accentué en présence d'infrastructures autoroutières suggérant une réduction des flux géniques. Deuxièmement, l'étude du succès reproducteur montre que le chant du mâle dépend de la tolérance entre individus de la même mare. En outre, le chant est un trait sélectionné par les femelles, influençant la taille des pontes. Enfin, les caractéristiques physiques de l'environnement affectent le développement des têtards. La troisième partie de ce travail évalue un projet de conservation lié à la construction d'une autoroute entre Angers et Cholet (Maine-et-Loire). L'usage de tunnels à Amphibiens se révèle être pertinent mais ne doit pas être limitatif. L'utilisation d'une aire d'estivage implique que les mesures conservatoires tiennent compte des déplacements des Amphibiens et pas seulement de leur site de reproduction. Les différents résultats ont permis de mettre en évidence l'existence de stratégies alternatives et d'une plasticité phénotypique chez la Grenouille agile. La compréhension de ces mécanismes permettra d'envisager des mesures de conservation mieux adaptées localement et surtout de mieux informer quant à l'impact génétique que des barrières géographiques peuvent présenter.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.172-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.