Propagation de masse du Phalaenopsis (Orchidaceae) par embryogenèse somatiqueContrôles histologique, biochimique et moléculaire de la qualité de la production

par Isabelle Samson

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Robert Letouzé.

Soutenue en 2001

à Angers .


  • Résumé

    Un protocole de régénération de Phalaenopsis par embryogenèse somatique a été mis au point. Il présente plusieurs particularités nouvelles : -le choix de l'explant, utilisation de plateaux racinaires de vitro-plants obtenus par bouturage de hampes florales. -le choix des régulateurs de croissance, utilisation de différents régulateurs de croissance synthétiques ayant une activité cytokinine (le F3iP en phase d'initiation des protocormes de régénération et le CPPU durant l'étape de multiplication). -l'application de lumière rouge clair à la longueur d'onde de 660 nm interrompant l'obscurité durant la phase d'initiation des protocormes. -l'utilisation de Récipients à Immersion Temporaire Automatique (RITA®) pour améliorer la phase de multiplication des protocormes. Au bout de 8 à 12 mois de culture plusieurs dizaines de milliers de jeunes plantes peuvent être acclimatées en serre. Un suivi histologique du matériel végétal a été réalisé au cours des différentes étapes du processus de l'embryogenèse somatique qui montre que les protocormes de régénération obtenus sont en tous points identiques aux protocormes de régénération qui se forment spontanément à partir des embryons zygotiques. L'étude du polymorphisme enzymatique des Est, Pox, PGI et de la GDH ainsi que la technique de PCR-RAPD (Polymerisation Chain Reaction-Randomly Amplified Polymorphic DNA) nous ont permis de caractériser différents clones de phalaenopsis, de suivre durant toutes les étapes de la régénération la stabilité génétique du matériel végétal nous permettant de conclure que le matériel végétal régénéré est conforme aux pieds-mère dont il est issu. L'étude des activités enzymatiques de la GDH, de la GS et de la GOT, les teneurs en polyamines endogènes ainsi que les concentrations en protéines solubles ont été réalisées au cours des phases d'initiation et de multiplication des protocormes de régénération nous permettant de mieux comprendre le processus de l'embryogenèse somatique chez le Phalaenopsis.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(390 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 356-379

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.