Le concept de travail dans l'analyse économique : trois études historiques et épistémologiques

par Laurent Derobert

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Leroux.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    ˜The œconcept of labour in economic analysis. Three historical and epistemological essays


  • Abstract

    Les trois études qui composent la thèse interrogent le concept de travail à trois moments déterminants de la constitution de l'analyse économique. Quelle est la représentation du travail dans l'oeuvre d'Adam Smith, dans celle de Karl Marx, enfin dans celle de Léon Walras et l'analyse marginaliste qu'il prélude ? C'est le thème du triptyque présenté. La lecture méthodique qui est proposée consiste à analyser le mode d'expression de l'articulation travailleur-travail dans chacune des oeuvres étudiées, c'est-à-dire à examiner la façon dont chaque auteur représente le rapport et la distance entre les deux termes de l'articulation. Les trois moments de la recherche révèlent qu'une rupture analytique travailleur-travail, aussi radicale que fondamentale, se retrouve aux prémisses des trois oeuvres paradigmatiques en question : Smith l'initie dans la théorie ; Marx, tout en la critiquant dans la pratique, l'inscrit au principe de son analyse ; enfin Walras et la modélisation marginaliste, l'instituent comme un postulat. . .


  • Résumé

    The thesis is made up of three essays that investigate the concept of labour at three seminal moments in the constitution of economic analysis. What does labour represent in the works of Adam Smith, in those of Karl Marx, and lastly in those of Léon Walras and the marginalist analysis he preluded ? This is the theme of the triptych expounded. The methodical reading proposed consists in analysing the way the labour-labourer articulation is expressed in each work studied, i. E. In examining how each author represents the link and the distance between both terms of the articulation. The three moments of the development show that an analytical cut-off between labour and labourer, radical as well as fundamental, can be found in the premises of the three paradigmatic works in question : Smith initiates it in theory ; Marx, while criticising it in practice, inscribes it in the principles of his analysis ; finally Walras and the marginalist modelling institute it as a postulate. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.185-200

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2161/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.