Epidémiologie de l'infection à VIH et des hépatites virales en milieu carcéral

par Michel Rotily

Thèse de doctorat en Sciences de la santé

Sous la direction de Maurice Roux.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Le développement concomitant de la toxicomanie et de la précarité sanitaire et sociale au sein des sociétés occidentales a contribué à l'inflation majeure de la population carcérale dans tous les pays européens. Dans ce contexte, l'infection à VIH et les hépatites virales, ont placé les décideurs publics et les acteurs de terrain devant un véritable défi de santé publique. Ce travail fait état de l'expérience acquise au fil de plusieurs études épidémiologiques réalisées dans des prisons françaises et européennes. Le recours à des méthodologies fondées sur l'auto-administration de questionnaires strictement anonymes auprès des détenus et leur couplage à des tests salivaires, démontre la faisabilité d'un système de surveillance épidémiologique européen s'intéressant à la prévalence des maladies transmissibles comme aux comportements et aux connaissances des détenus face à ces maladies. Les modèles d'analyses statistiques réalisés ont permis en premier lieu d'identifier une série de facteurs liés à la prévalence du VIH et de l'hépatite C, ainsi qu'à certains comportements à risque. Ce travail traite également de la question des non-réponses, du recours à des plans de sondage complexes, ainsi que du choix et de la construction de modèles statistiques dans le champ de l'épidémiologie socio-comportementale. Les résultats des enquêtes réalisées démontrent la rémanence des pratiques à risque au sein du milieu carcéral et soulignent la nécessité de politiques de réductions de risques ciblées et audacieuses. L'approche transversale ne permettant pas de démontrer la survenue de séroconversions au cours de la détention, il est aujourd'hui nécessaire de quantifier ce risque au moyen d'études prospectives de grande ampleur. Si ce travail s'est principalement intéressé aux établissements des pays européens, il est nécessaire de reproduire ces études dans des pays où la prévalence de ces maladies est élevée et où les conditions de détention sont encore plus précaires.

  • Titre traduit

    Epidemiology of HIV infection and viral hepatitis in prisons


  • Résumé

    The concomitant development of drug addictions, and health and social poverty in developed countries has contributed to the dramatic increase in imprisoned population in European countries. In this context, HIV infectionand viral hepatitis made the decision-makers and professionals facing a major public health challenge. Here is reported the experience gathered in several epidemiological studies carried out in French and European prisons. The utilisation of methodologies based upon salivary tests and risk elicitation from anonymous and self-administered questionnaires among inmates demonstrated the feasibility of a European epidemiological surveillance system in prisons, both for the prevalence of communicable diseases and related risk behaviour, together with the knowledge of routes of contamination. The statistical models performed with these data identified a set of factors related to HIV infection and viral hepatitis, and to risk behaviour as well. This work also deals with the issue of non-answers, the utilisation of complex sampling methods, and the choice and construction of statistical models in socio-behavioral epidemiology. The results of these surveys showed the persistence of risk behaviour during incarceration, and plead for targeted and innovative risk reduction policies. The cross-sectional design did not allow to quantify the risk of contamination during incarceration. Now we strongly need sizeable prospective studies. It is also urgent to implement as soon as possible epidemiological surveillance systems in prisons of developing countries where HIV and viral hepatitis are highly prevalent in the community, and life conditions in prisons are more precarious than in European prisons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 361 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 301-334

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.