Action des radicaux libres oxygénés dans la fonction thyroïdienne

par Frédéric Delom

Thèse de doctorat en Endocrinologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Bernard Mallet.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thyroglobuline (Tg), prohormone thyroïdienne est un homodimère de 2 x 330 kDa (Tg 19S), synthétisée par le thyrocyte puis sécrétée dans la lumière folliculaire. Elle représente le substrat pour la formation des hormones (T 3 et T 4). Dans la colloïde, en dehors de la Tg 19S hormonoformatrice, il existe des formes multimériques de Tg se présentant soit sous forme de multimères solubles (Tg 37S et Tg 27S), soit sous forme insoluble d'agrégats de multimères de Tg (Tg-a). La Tg-a est en partie formée par des liaisons covalentes (ponts disulfure, ε-(-γ-glutaminyl)lysine et dityrosine) et en partie par des associations hydrophobes. Cette forme agrégée est riche en iode mais ne contient pas d'hormones et on lui attribue un rôle dans un processus de stockage de l'iode dans la colloïde. La thyroperoxydase, en générant des radicaux libres oxygénés (RLO), joue un rôle dans la polymérisation de la Tg et dans la dégradation de la Tg-a. De plus, l'action combinée, dans la colloïde, des RLO avec des protéines chaperons, génère des molécules de Tg capables de réaliser l'hormonosynthèse. Ces protéines chaperons réduisent, aussi, la quantité des formes multimériques solubles de la Tg en agissant dans la colloïde de la même manière qu'elles le font au niveau du RE. L'agrégation des protéines et leur accumulation dans le milieu interstitiel est un phénomène ubiquitaire impliqué dans le vieillissement et les maladies dégénératives. Ce phénomène relève le plus souvent de causes métaboliques et environnementales mais peut aussi être déterminé génétiquement. Les travaux présentés dans cette thèse permettent d'affirmer que le processus d'agrégation n'est pas irréversible grâce en particulier à l'action conjuguée des RLO et des protéines chaperons. Il est alors possible de spéculer l'existence d'un processus physiologique qui s'oppose à l'agrégation des protéines et d'ouvrir ainsi une nouvelle voie dans la physiopathologie des maladies dégénératives et du vieillissement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 70-[40] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.,11 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001/AIX2/0670Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1651
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-010013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.