Rôle des motifs N-glycanniques et des protéines chaperons sur la maturation et le transport intracellulaire du récepteur de la thyrotropine

par Sandrine Siffroi-Fernandez

Thèse de doctorat en Endocrinologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Pierre Carayon.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le récepteur de la thyrotropine (R-TSH) est la protéine clé dans le contrôle de la fonction thyroïdienne et un des autoantigènes majeurs de la thyroïde. Il est localisé sur la membrane basolatérale des thyréocytes, lieu, où il va lier la thyrotropine et transduire le signal. Le R­TSH est une glycoprotéine de famille des récepteurs couplés aux protéines G. La partie extracellulaire contient 6 sites potentiels de N-glycosylation. Ce récepteur après avoir été synthétisé et transporté jusqu'à la membrane plasmique sous la forme d'une seule sous-unité va être clivé dans sa partie extracellulaire et donner ainsi deux sous-unités: A et B reliées entre elles par des ponts disulfures. Le clivage peut avoir lieu à deux endroits différents ce qui conduit à la libération d'un petit peptide, le peptide C. Nous avons montré dans cette thèse que la glycosylation du R-TSH est essentielle pour le transport intracellulaire du R-TSH vers la surface cellulaire et que le maintien de sa capacité à lier la thyrotropine nécessite l'acquisition de motifs de type complexe. Nous avons également observé une augmentation de la sensibilité à des protéases avec une possible libération du peptide C lorsque le R-TSH n'est pas porteur des motifs de type complexe. Ce qui laisse à penser que ces motifs protègent le R-TSH du clivage protéolytique. Nous avons également observé qu'il n'y a que 50% du R-TSH synthétisé par les cellules qui est capable d'acquérir des motifs de type complexe. Les autres 50% sont probablement polyubiquitinilés avant d'être dégradés par le protéasome. Nous avons alors étudié le rôle de trois protéines chaperons de la lumière du RE, la calnexine, la calréticuline et BiP sur la maturation du R-TSH. Nous avons observé que la calnexine et la calréticuline permettent de protéger le R-TSH d'une dégradation immédiate après sa synthèse mais que cette interaction n'est pas absolument requise pour obtenir le repliement correct d'une partie du récepteur. Par contre, BiP a un effet négatif sur le repliement du R-TSH en augmentant sa dégradation et en diminuant la quantité de R-TSH capable d'atteindre l'appareil de Golgi et d'acquérir ses motifs de type complexe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 78-[151]f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 24 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001/AIX2/0666Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 5285
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-010009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.