L'analyse de polluants gazeux par spectrophotométrie UV moyennement résolutive

par Estelle Dupuit

Thèse de doctorat en Biosciences de l'environnement et santé

Sous la direction de Olivier Thomas.


  • Résumé

    Le développement des analyseurs optiques pour l'analyse de gaz concerne essentiellement l'infrarouge par transformée de Fourier ou la spectrophotométrie UV, soit à haute résolution soit employée dans un système ouvert, pour l'analyse des traces. Aux moyennes et fortes concentrations, où les analyseurs sont surtout destinés à la mesure de suivi de procédé, à l'émission ou aux aides à la décision, il semblerait que la spectrophotométrie ultraviolette moyennement résolutive ait été oubliée. La méthodologie développée pour l'analyse d'effluents aqueux utilise cette approche à moyenne résolution. Ayant fait ses preuves dans le domaine de l'eau, elle est alors transposée dans le domaine de l'air où sa faisabilité est vérifiée. Après avoir optimisé les paramètres expérimentaux, la spectrophotométrie UV monolongueur d'onde est étudiée sur de composés minéraux (NH3, H2S et SO2) et organiques (famille du benzène et amines aliphatiques) où les caractéristiques analytiques et spectrophotométriques sont déterminées. L'évaluation et la validation ont montré que la spectrophotométrie monolongueur d'onde est fiable pour l'analyse dùn composé seul. L'approche multilongueurs d'onde, pour l'analyse des mélanges (BTEX et amines aliphatiques), passe nécessairement par deux étapes préliminaires : la sélection des spectres pour la construction de la base et l'étude de l'indépendance. Cette dernière met en évidence l'existence d'interactions qui entraînent une mauvaise appréciation de la concentration individuelle lors de l'évaluation de la méthode. Par contre, ces contributions se compensant, la restitition des concentrations globales est correcte. La spectrophotométrie UV à moyenne résolution peut alors être considérée comme un indicateur de la présence des composés dans un mélange et comme un outil de diagnostic rapide par sa capacité à évaluer la concentration globale d'une famille de composés.

  • Titre traduit

    Average resolution UV spectrophotometry for gaseous compounds analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 volume (189 pages)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie pages 166-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 543.085 8 DUP
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.