Musique et chant : approche comportementale et électrophysiologique du traitement de la musique et du langage

par Pascaline Regnault

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Mireille Besson.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le but de ce travail de thèse est de mieux comprendre les processus impliqués dans la perception de la musique, en particulier ceux qui constituent les pierres angulaires de la musique tonale occidentale : la consonance sensorielle et la fonction harmonique des accords. L'originalité de ce travail est double, d'une part à cause du cadre théorique dans lequel il s'insère, et d'autre part du fait des méthodes utilisées pour réaliser les expériences. D'un point de vue théorique, nous faisons l'hypothèse qu'une meilleure compréhension des processus qui président à la perception de la musique permettra d'éclairer les connaissances que nous avons des processus impliqués dans la perception du langage. D'un point de vue méthodologique, il s'agit d'utiliser à la fois le temps de réaction, le pourcentage de réponses correctes, et les potentiels évoqués. Le but de la première série expérimentale est d'étudier la consonance sensorielle de deux notes présentées simultanément ou successivement à des musiciens et à des non musiciens. Les résultats révèlent que l'expertise musicale conduit à l'élaboration d'une représentation mentale de la consonance qui joue un rôle au moins aussi important dans le jugement des caractéristiques esthétiques des intervalles que les propriétés acoustiques des sons. Le but de la seconde partie expérimentale est de dissocier le rôle de deux facteurs, souvent confondus dans les expériences visant à étudier l'attente harmonique : la consonance sensorielle et la fonction harmonique des accords. Les résultats montrent clairement que les effets de ces deux facteurs sont distincts et indépendants. Enfin, le but de la troisième série expérimentale est de tester l'influence des processus attentionnels sur le traitement des aspects sémantiques et mélodiques du chant. Les résultats montrent que le traitement mélodique est privilégié pour les musiciens, et que le traitement sémantique exerce une influence prépondérante pour les non musiciens.

  • Titre traduit

    Music and song : a behavioral and electrophysiological approach of music and language processing


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 f.-[15] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 207-222

Où se trouve cette thèse ?