La sociabilité des élèves scolarisés dans l'enseignement spécial

par Lydie Espitalier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Roger Establet.


  • Résumé

    Les sections d'enseignement général et professionnel adapté sont les filières dites "peu valorisées" de l'enseignement secondaire. Ces élèves souffrent d'une image négative. Souvent dénigrés, ils représentent les élèves dont personne ne veut : ils sont décrits comme des élèves violents, dégoûtés de l'institution scolaire. A l'origine, les sections d'éducation spécialisée s'adressaient à des "adolescents débiles mentaux". Pourtant, depuis plusieurs années, les textes législatifs rappellent que les élèves des sections spécialisées présentent des difficultés scolaires graves et persistantes qui ne relèvent pas du retard mental. D'autre part, l'accroissement régulier dans les effectifs des élèves issus de familles immigrées serait interprété comme un facteur de détérioration de la vie scolaire. Ces caractéristiques sont vécues par beaucoup comme une ségrégation des élèves en situation d'échec scolaire et ont largement contribué à leur stigmatisation. Cette étude n'a pas pour objectif d'être un cliché des caractéristiques des élèves des sections spécialisées. [. . . ] Pour élargir nos connaissances sur ces élèves, nous tenons à ici analyser la sociabilité des élèves : la sociabilité extra-scolaire et intra-familiale. [. . . ] Nous avons également pris en compte tous les aspects scolaires et personnels qui peuvent relier les élèves des sections spécialisées aux autres collégiens. Face à leur situation d'échec scolaire, quels sont les rapports que ces élèves entretiennent avec l'école ? Le projet d'avenir prend ici une dimension essentielle pour ces élèves qui sont préparés à une orientation professionnelle qualifiante : l'apprentissage. L'enquête étendue à l'ensemble des sections spécialisées du rectorat de Nice permet de savoir si un "effet établissement" entre en vigueur. Cette étude d'ensemble des établissements se fera à partir de plusieurs dimensions : les photos, les plans des bâtiments ainsi que l'utilisation par les élèves des lieux de socialisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 234-239

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.