Etude développementale de la variabilité des performances dans des tâches de raisonnement inclusif : rôle des niveaux de connaissance et de l'inhibition

par Patrick Perret

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Agnès Blaye et de Jean-Louis Paour.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    La psychologie développementale est depuis de nombreuses années, engagée dans un mouvement de recherche orienté ves la mise à jour de compétences ignorées du modèle épistémologique piagétien. Les évolutions méthodologiques successives ont conduit à créditer les jeunes enfants d'une connaissance précoce de la plupart des concepts physiques ou logico-mathématiques dont lé́cole genevoise avait entrepris l'étude. Ces découvertes imposent toutefois aux chercheurs de rendre également compte, par des cadres théoriques renouvelés, des incompétences tardives révélées par les épreuves piagétiennes. La problématique qui en résulte est celle de la variabilité intra-individuelle des performances (en fonction des contextes d'évaluation de la compétence) et de la réduction de cette variabilité eau cours du développement. Cette problématique est ici abordée dans le cadre des travaux menés sur le développement du raisonnement inclusif chez l'enfant. Une revue critique de ces travaux révèle que deux alternatives théoriques principales se dégagent. L'une d'elle rend compte de la variabilité inter-tâche et de son dépassement par l'émergence tardive de la compétence logique sous-jacente, l'autre par les progrès du contrôle exécutif inhibiteur autorisant une résistance croissante aux schèmes dangereux activés dans les situations pièges. Après avoir discuté les avantages et les limites respectifs de ces deux cadres théoriques, nous suggérons leur coordination au sein d'une conception intégrative, fondé sur une approche en termes de "niveaux de connaissances" ́Cinq expériences ont été conduites, permettant de mettre à l'épreuve les principales hypothèses dérivées de cette conception, notamment au moyen d'un dispositif d'amorçage négatif adapté à l'épreuve de quantification de l'inclusion.

  • Titre traduit

    A developmental study of performance variability on class inclusion tasks : respective contributions of knowing levels and inhibition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : (249 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 224-242

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.