"Composer en vers français. . . " : pratiques culturelles et société dans la première moitié du XVIIe siècle

par Isabelle Luciani

Thèse de doctorat en Histoire des temps modernes

Sous la direction de Daniel Roche et de Régis Bertrand.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    "Composer en vers français". Cultural Practices and Society in the French 17th Century


  • Résumé

    Deux pratiques de la poésie française semblent schématiquement coexister au XVIIe siècle : l'une, à vocation "littéraire", tend à se penser comme une activité sociale autonome; l'autre mobilise une culture commune dans des formes discursives fortements socialisées, prolongées en de multiples structures de sociabilité (concours poétiques, productions municipales, recueils collectifs humanistes, pièces de sollicitation). Or ces deux pratiques, loin d'être juxtaposées, sont souvent indissociables, tant par l'identité des auteurs, que par la difficile définition d'un public participant largement à la production elle-même. Forme d'expression ritualisable et patrimoine culturel célébré par l'humanisme, la poésie mobilise des alternatives culturelles - choix linguistiques, réseaux de diffusion- et des modes d'apprentissage alternatifs qui lui confèrent une véritable fonction de socialisation et la constituent en référent identitaire fort. C'est le cas pour certains groupes sociaux en ascension par la culture ou encore pour des villes que l'évolution absolutiste de la monarchie rattache au "corps du roi" et qui trouvent dans la poésie le moyen de célébrer leur patrimoine et de légitimer leurs privilèges par un fort capital culturel. Mais ces fonctions sociales pourraient cependant réduire l'activité poétique à une fonction de représentation politique, à une fonction de divertissement dans les salons, une fonction d'échange en société ou dans les académies, ou encore à sa fonction de "service" auprès d'un Patron ou d'un roi. De surcroît la professionnalisation se heurte à la faiblesse des revenus et à l'extrême dépendance envers le mécénat et le clientélisme. Néanmoins, par la valorisation des valeurs culturelles, le poète participe à la légitimation d'un champ autonome où la compétence, fondée sur de nouvelles "valeurs légitimes", pose une alternative possible à la société d'ordres et au modèle des corps d'État

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (625, 175 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 558-614. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.