John Cassavetes : du réalisme au réel

par Catherine-Soizick David

Thèse de doctorat en Lettres et arts

Sous la direction de Marie-Claude Taranger.

Soutenue en 2001

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. UFR Lettres, Arts, Communication et Sciences du Langage (autre partenaire) .


  • Résumé

    Qu'est-ce qui fait la particularité des films de John Cassavetes ? A la lecture des différents écrits autour de ses films, il apparaît que le terme le plus souvent associé à cette oeuvre est celui de réalisme. A partir de l'observation du réalisme littéraire et pictural du XIXème siècle, est mis au crédit d'un réalisme cassavetessien, tout ce qui, dans ses films, est abandon de principe de constructions classiques, tout ce qui estompe des points de frontière entre le cinéma et la vie. Toutefois, si Cassavetes récuse certains principes de structure narrative, la suture de ses récits reste parfaitement agencée dans un schéma classique. Mais plus que la persistance de certains canons hollywoodiens, ce qui surprend, c'est l'onirisme qui hante ses films et l'abstraction qui engloutit ses images. D'où vient alors l'impression de réalité que ressent le spectateur face à cette œuvre ? Il semblerait qu'être réaliste ne se réduise pas à filmer des fragments de réalité, à rester à la surface, mais à rendre compte "de l'essence des choses", de la vie des personnages dans tous ses soubassements. Ainsi par ses abstractions, son montage, l'interstice de ses images, la discontinuité de pensée de ses personnages, Cassavetes cherche-t-il à rendre perceptible leur psychisme. Cassavetes traduit leur angoisse par des plans illisibles. L'indicible serait représenté par cet espace informe. Or, cette démarche est d'autant plus touchante qu'elle ne peut que s'approcher du but, sans jamais espérer l'atteindre, car le Réel ne peut se dire.

  • Titre traduit

    Cassavetes : from realism to reality


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 321 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 279-292.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.