Programmation parallèle orientée objet et réutilisabilité appliquée à l'algèbre linéaire

par Eric Noulard

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Paul Feautrier.

Soutenue en 2000

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'examiner comment les technologies orientées-objet peuvent apporter aux applications scientifiques tout ce qu'elles ont apporté dans la programmation des machines séquentielles : une meilleure réutilisabilité et pérennité des codes, des démarches méthodologiques de conception et de réalisation claires. . . La contrainte du calcul scientifique parallèle de ne pas sacrifier les performances devant être respectée. Après une revue des moyens de programmation parallèle et des concepts objets, la conception et la réalisation d'une bibliothèque parallèle d'algèbre linéaire orientée-objet sont présentées. Nous étudions deux moyens de programmation parallèle, le premier, C++//, est un LAO parallèle à objets actifs dérivé de C++, le second est l'utilisation de MPI au travers d'une surcouche objet minimale. Ces deux approches objets posent des problèmes soit de performances soit de réutilisabilité séquentielle/parallèle qui sont présentés et résolus. Nous proposons notamment un mécanisme simple de partage en lecture pour les modèles à objets actifs, en montrant son utilité en terme de performances de nos applications. Suite à la seconde approche nous définissons les notions de formes de matrices et de matrices avec forme qui permettent d'atteindre nos objectifs de réutilisabilité séquentielle/parallèle. Au final, la conception et la réalisation permettent d'instancier, à partir du même code[séquentiel]d'algèbre linéaire, une version séquentielle et parallèle offrant des performances satisfaisantes.

  • Titre traduit

    Parallel object-oriented programming and reuse applied to numerical linear algebra


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : IX-156 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 210 REF. Bibliogr. p. 144-156

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T000024
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 005.12 NOU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000VERS0024
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.