Entre les chaînes et la terre : l'évolution de l'idée de déportation en France au 19e siècle aux origines de la colonisation en Nouvelle-Calédonie

par Louis-José Barbançon

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Yves Mollier.

Soutenue en 2000

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Le livre premier "des lois" présente le choix par la France de la déportation comme méthode de répression pénale. Sont étudiés : le code pénal et ses réformes (1832 et 1835), l'état de l'opinion française et les débats parlementaires sur le sujet de 1810 a 1854. Apres le choix de la déportation, une analyse des trois, lois qui concrétisent cette option est menée : lois du 24 janvier 1850 sur la transportation des insurgés de juin 1848, du 8 juin 1850 sur la déportation politique et du 30 mai 1854 sur la transportation des forçats. Les aspects maritimes et coloniaux et le rôle du ministère de la marine sont développés à travers les travaux des commissions de la marine sur la déportation et les instructions de ce département, surtout celles qui concernent le pacifique. L'application de la déportation aux marquises et de la transportation en Guyane, puis la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie en 1853, et son choix comme colonie pénitentiaire en 1863 complètent cette étude. Le livre deuxième "des hommes" vérifie sur le terrain l'application de la loi de 1854 a travers l'exemple des 250 premiers forçats du convoi de l'Iphigénie, par la méthode suivante : généralités, législation en vigueur et son évolution, illustration par les forçats précités, statistiques générales. Sont traites les aspects lies a la discipline et a la répression, a Toulon et dans la colonie, puis ceux lies à la libération, aux libérés et a la réhabilitation ; enfin sont abordes la politique de regroupement familial, la venue des femmes transportées et un thème démographique : la mortalité des transportés. L'ensemble établit que l'idée de déportation et son évolution au cours du 19e siècle, sa mise en oeuvre sous diverses dénominations (transportation, déportation, relégation) sont aux origines de la colonisation en Nouvelle-Calédonie.

  • Titre traduit

    Between chains and earth : the evolution of the idea of deportation in nineteenth century france, at the origin of new caledonia's colonisation


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

L'archipel des forçats : histoire du bagne de Nouvelle-Calédonie, 1863-1931


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1041 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 277 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 364.6 BAR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3233
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 39
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : L'archipel des forçats : histoire du bagne de Nouvelle-Calédonie, 1863-1931
  • Dans la collection : Histoire et civilisations , 1284-5655
  • Détails : 1 vol. (447 p.)
  • ISBN : 2-85939-785-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 405-411. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.