Les petits partis conservateurs en Allemagne occidentale (1945-1965)

par Yves Métivier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jérôme Vaillant.

Soutenue en 2000

à Valenciennes .


  • Résumé

    Cette étude est une analyse de l'évolution du système des partis en Allemagne occidentale de la période d'occupation interalliée à la fin de l'ère Adenauer (1945-65). Elle se caractérise par une réduction des partis représentés au Bundestag, aux dépens notamment des petits partis conservateurs proches de la CDU. La première partie évoque leur émergence et leurs racines historiques, car ils furent en fait la refondation de partis de l'époque de Weimar, mais sous un nouveau vocable. Il s'agit du parti bavarois (BP), du parti de la Basse-Saxe (NLP) - qui s'est ensuite appelé Parti Allemand (DP) - , du parti conservateur (DKP/DRP), de l'Association pour le Renouveau Economique (WAV) et du Centre Catholique (Zentrum). Seule la fédération des refugiés et spoliés (BHE) constituait vraiment un nouveau parti. Malgré la diversité de leur origine et de leur implantation - essentiellement régionale -, ces partis avaient des affinités doctrinales (défense du fédéralisme et des classes moyennes), mais présentaient aussi des différences importantes en politique sociale et nationale, si bien que des stratégies collectives n'ont pas été mises en œuvre. A Bonn comme dans les Landers, ils ont appartenu à des majorités gouvernementales différentes, mais le plus souvent dans le cadre de blocs bourgeois, mais leur influence est restée cependant limitée. Leur déclin après la création de la R. F. A. Fut irrémédiable, mais se fit selon des rythmes différents. La dernière partie en analyse les causes ainsi que les conséquences sur l'évolution des trois grands partis CDU/CSU, SPD et FDP.

  • Titre traduit

    The small conservative parties in west germany (1945-1965)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (642 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.589-624. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 904775 TH
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 904776 TH
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 904777 TH
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 904778 TH

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3162
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.