Exploration de perturbations spécifiques du systèpme cardiovasculaire par l'étude de la variabilité du rythme sinusal

par Laurent Fauchier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jorge Argibay.

Soutenue en 2000

à Tours .


  • Résumé

    La mesure de la variabilité du rythme sinusal (VRS) permet d'explorer les influences cardiaques su système nerveux autonome mais certains mécanismes modifiant la VRS en physiopathologie restent mal compris. Après mise au point d'une méthode fiable de mesure de la VRS avec analyse spectrale chez le rat conscient, nous avons étudié la VRS dans un modèle d'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) avec hypertrophie ventriculaire droite (HVD) induite par une hypoxie chronique hypobarique intense. L'HTAP et l'HVD étaient associées à une baisse de la VRS alors que la fréquence cardiaque était inchangée. Néanmoins, la conservation de modifications de la VRS par blocage pharmacologique du système nerveux auronome laisse penser que les anomalies de la VRS restaient modérées. Nous avons ensuite évalué les effets aigus du verapamil sur la VRS. L'injection de Verapamil était associée à une tachycardie et à un effondrement de la VRS similaires chez les rats normaux et les rats avec HTAP. Ceci suggérait une activation sympathique qui pourrait être la conséquence de la vasodilatation artérielle systémique. Nous avons émis l'hypothèse que l'hypoxie chronique modérée, pouvait avoir un effet bénéfique en cas d'hypoxie aigue. Nous avons retrouvé que l'effondrement de la VRS provoque par l'hypoxie aigue était moins marqué chez des rats préalablement exposés à une hypoxie hypobarique modérée prolongée. L'exposition à une hypoxie modérée prolongée pourrait ainsi diminuer une part de l'activation sympathique provoquée par une hypoxie aigue. Nous avons évalué les effets sur la VRS de l'immunisation contre un peptide synthétique susceptible de produire des anticorps dirigés contre le récepteur cardiaque muscarinique M2. Les mesures de la fréquence cardiaque et de la VRS sur 15 semaines n'ont pas montré de différence significative entre les rats immunisés et les témoins. Ces résultats laissent envisager une meilleure compréhension des modifications de la VRS dans les cardiomyopathies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. p. 82-92

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2000-TOUR-4031
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.