Impact environnemental de pommes de terre transgéniques, exprimant une lectine contre des pucerons, sur des parasitoïdes de pucerons

par Aude Couty

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Minh-Hà Pham-Delègue.

Soutenue en 2000

à Tours .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif était d'évaluer les risques posés par l'utilisation potentielle de pommes de terre transgéniques exprimant la GNA (galanthus nivalis agglutinin), partiellement résistantes aux pucerons, sur deux espèces de parasitoïdes de pucerons aphidius ervi et aphelinus abdominalis. La recherche des effets potentiels de ces plantes sur les parasitoides adultes et les larves au niveau individuel a été réalisée principalement en utilisant du milieu artificiel pour délivrer la GNA. Une expérience en situation de mesocosmos avec plantes entières a permis l'étude au niveau populationnel. Nous montrons que les risques d'exposition à la GNA chez les parasitoides adultes et les effets toxiques et/ou subégaux qui en découlent dépendent de leur mode de nutrition. La GNA est excrétée en partie dans le miellat des pucerons. L'ingestion de fortes doses de GNA entraine une diminution de la longévité de a. Ervi. En revanche, la fécondité et la longévité de a. Abdominalis se nourrissant de l'hémolymphe des pucerons intoxiques par la GNA ne sont pas affectées. L'étude du développement larvaire, effectuée principalement à l'aide de milieu artificiel montre que la GNA est ingérée par les larves de parasitoides et peut être détectée dans les adultes. Nous montrons aussi que les parasitoides sont affectés indirectement par la GNA via les effets sur la qualité de l'hôte, ou directement par ingestion de la toxine. Ces effets peuvent se répercuter sur la fitness des adultes et sur les générations suivantes, et pourraient ainsi avoir des conséquences négatives sur la dynamique des populations de parasitoides. Les plantes étudiées exprimant peu ou pas la GNA, les hypothèses établies par l'étude au niveau individuel avec GNA délivrée par milieu artificiel n'ont pas pu être vérifiées en situation de mesocosmos. Ces essais biologiques pourront contribuer à une méthodologie d'évaluation des risques posés par les plantes transgéniques résistantes aux ravageurs sur les insectes auxiliaires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (91 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.