Rôle de l'AMPc et des canaux potassiques dans la régulation de la contractilité des cellules musculaires lisses artérielles provenant d'anneaux sains et de modèles pathologiques

par Valérie de Crescenzo

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Pierre Bonnet.

Soutenue en 2000

à Tours .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'étudier les mécanismes de la vasodilatation sur des modèles pour lesquels le tonus artériel était altéré. Dans un premier temps, nous avons examiné les mécanismes impliqués dans les désordres vasculaires induits par une exposition à des vasodilatateurs à long terme. Nous avons mis en évidence une augmentation de l'EC 50 de la 5-HT induite par une exposition de 24h à l'agoniste dopaminergique fénoldopam, de l'artère mésentérique de rats. Ce déplacement de l'EC 50 est spécifique de vasodilatateurs induisant une augmentation d'AMPc, mais n'implique pas l'activation de la PKA. L'inactivation du récepteur 5-HT1 b pourrait être responsable de l'augmentation de l'EC 5 0 de la 5-HT. Dans un deuxième temps, nous avons observé les modifications induites par une exposition chronique à l'hypoxie sur la contractilité des artères pulmonaires (AP). Nous avons mis en évidence la présence d'un influx calcique insensible au cadmium mais sensible au vérapamil sur les AP hypertendues de rats hypoxiques chroniques en réponse à la 5-HT. Nos résultats montrent que les vasodilatateurs, tels que l'halothane, diminuent la réponse sérotoninergique en inhibant cet influx, alors qu'ils diminuent une entrée de calcium sensible au cadmium sur l'AP de rats normoxiques. Dans un troisième temps nous avons analysé les mécanismes impliqués dans l'adaptation des artères coronaires à une hypertrophie ventriculaire droite, induite par l'hypertension pulmonaire. Nous avons montré que la densité de courant potassique global sur les cellules de l'artère coronaire (AC) droite de rats était statistiquement supérieure à celle des cellules de l'AC gauche. Nous avons retrouvé cette même différence entre les cellules de l'AC droite de rats normoxiques et hypoxiques chroniques. D' après nos expériences, nous émettons l'hypothèse qu'une augmentation de la pression intravasculaire, liée à l'augmentation de la masse ventriculaire, pourrait moduler le tonus de repos des AC en dépolarisant les cellules musculaires lisses, via une diminution de l'expression du Kv 1. 5. L'ensemble de cette étude permet de mettre en évidence trois mécanismes différents de vasodilatation sur des préparations pour lesquelles la physiologie du tonus artériel était altérée : des modifications du taux d'AMPc intracellulaire, de l'influx calcique et de l'expression des canaux potassiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-272

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.