Le rituel matrimonial et les coffres de mariage à Florence au XVe siècle : lectures iconologiques des "forzieri" à sujets ovidiens

par Karinne Simonneau

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Claude Mignot.

Soutenue en 2000

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir d'un corpus de trente panneaux et coffres de mariage (ou forzieri) décorés des thèmes empruntés aux Metamorphoses d'Ovide, nous nous sommes efforcée de comprendre les motivations qui avaient pu conduire les Florentins à préférer cette iconographie, relativement marginalisée par rapport au reste de la production. Dans une première partie, nous avons analysé le contexte juridique, rituel et culturel du mariage dans lequel ces images se sont développées. Les ricordi ou les inventaires en particulier nous ont fourni de précieuses indications sur le déroulement des noces florentines. Ils nous ont surtout informé de l'existence de pratiques folkloriques et rituelles, peu ou pas analysées à ce jour. Grâce à l'étude des statuti des corporations, nous nous sommes attachée ensuite à décrire le processus de fabrication des coffres et à cerner la relation entre commanditaires et artisans. Dans une seconde partie, nous nous sommes attachée à l'iconographie ovidienne de ces forzieri. Nous avons constaté que les mythes représentés entre 1400 et 1460 pouvaient être classés en cinq groupes d'histoires : Diane (avec Actéon ou Callisto) ; Hercule ; Pâris ; Narcisse et Pyrame et Thisbé ; Céphale et proscris. Cette répartition nous a conduit à rapprocher deux pendants qui ont ainsi été étudies ensemble, pour la première fois. Nous avons aussi remarqué que l'iconographie de plusieurs forzieri mythologiques s'écartaient de la lettre du texte ovidien. Nous avons donc interrogé des sources plus récentes, en particulier des textes vernaculaires rédigés entre les XIIe et XVe siècles (poésies, nouvelles, théâtre), ou les mythes étaient mentionnés. Cette vaste enquête nous a permis d'identifier plusieurs scènes et nous a surtout donne des clés de lecture. En outre, nous avons repéré un vocabulaire symbolique cohérent et commun, tant dans l'image que dans les textes, a partir duquel nous avons pu proposer, pour chaque mythe ou groupe de mythes, une lecture iconologique cohérente.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (330-XXIII, 34 f., n. p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 277-330

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2664
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.