Les nationalistes Noirs américains et l'Afrique : continuité et changement, avec référence particulière à W.E.B. Du Bois, Marcus Garvey et Claude McKay

par Augustin Ainamon

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Claude Julien.

Soutenue en 2000

à Tours .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’intérêt porté au phénomène historique du nationalisme noir aux Etats-Unis au XIXème et au XXème siècle a été ravivé à partir des années 1950 et surtout à partir des indépendances de la plupart des pays africains dans la décennie 1960. Au niveau macroscopique, la présente étude, qui vise à faire le point des courants nationalistes parmi les Noirs américains depuis l'émancipation jusqu'au milieu du XXème siècle, entreprend de démontrer qu'ils conservent une certaine cohérence vis-à-vis de l'Afrique, même si leurs attitudes et stratégies ont parfois divergé et beaucoup évolué au fil des années. A un niveau plus personnel, mon intention a été d'analyser les reflets littéraires et politiques des pensées nationalistes chez X. E. B. Du bois, Claude McKay, qui se sont croisés et parfois vigoureusement opposés dans les années 1920, au moment où leurs actions ont convergé vers le même intérêt pour l'Afrique. Mon analyse constitué par ailleurs une certaine architecture de la mémoire visant à montrer ce que le présent doit à la pensée et à l'action de ces trois hommes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (710 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 650-684 (537 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.