Forme et signification du lieu architectural chez Julien Gracq

par Jin-Seok Song

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Louis Backès.

Soutenue en 2000

à Tours .


  • Résumé

    Cette étude s'intéresse à la forme et la signification du lieu architectural dans l'œuvre de Julien Gracq. Nous commençons notre étude en procédant à une analyse statistique qui montre que chez Gracq le château et le théâtre sont les plus importants types architecturaux. Précédé par une méditation sur le rapport du sujet et de l'espace et sur la narrativité de l'architecture, l'aspect formel et la structure du lieu gracquien entrent dans notre propos, et, situant l'architecture dans le contexte du récit, nous examinons la dialectique de l'intérieur et de l'extérieur, la structure verticale et la figure du labyrinthe. Nous considérons ensuite le rapport qui s'établit entre l'homme et l'habitat : nous parlons à cette occasion de la vie quotidienne, de la conception organique ou anthropomorphique du lieu, et enfin de la relation entre le personnage et le lieu dans l'œuvre romanesque. Nous étudions aussi les références culturelles qui jouent un grand rôle dans l'organisation du lieu gracquien : Moyen Âge, Orient, roman noir, Poe, architecture moderne, surréalisme sont choisis en fonction de leurs interférences avec l'œuvre de Gracq. Le théâtre et le château nous occupons dans le dernier chapitre : nous traitons non seulement la structure fondamentale du théâtre gracquien, mais aussi la théâtralité de l'ouvre ; le sous-chapitre sur le château donne lieu à la synthèse de notre travail qui vise à montrer combien profondément le labyrinthique, théâtral et ambigu château caractérise la littérature de Julien Gracq, et combien éloquemment l'anthropomorphisme et le nomadisme mental marquent, se contrebalançant, l'éthique profonde de l'écrivain au monde.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (506 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 483-506 (321 ref.)

Où se trouve cette thèse ?