Implication de deux protéines de mycobactérium tuberculosis, InhA et MabA, dans un système d'élongation d'acides gras, cible de l'antituberculeux isoniazide

par Hedia Marrakchi

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Annaïk Quémard.

Soutenue en 2000

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Involvement(Implication) of InhA and MabA, two proteins of mycobactérium tuberculosis, in a fatty acids elongation system, target of the antituberculous drug isoniazid


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La recrudescence de la tuberculose a été favorisée par l'émergence de souches du bacille tuberculeux, Mycobacterium tuberculosis, résistantes aux agents antituberculeux et notamment à l'isoniazide (INH). Cet antituberculeux de première ligne inhibe un métabolisme propre aux mycobactéries, la biosynthèse des acides mycoliques. Ces acides gras à très longue chaîne sont des composés majeurs et caractéristiques de l'enveloppe mycobactérienne. Une cible moléculaire de l'isoniazide, la protéine InhA, est une énoyl-ACP réductase et catalyse une étape de la voie classique de biosynthèse d'acides gras, avec une spécificité pour des substrats à longue chaîne. InhA interviendrait dans un système d'élongation d'acides gras participant à la biosynthèse des acides mycoliques. Toutefois, aucune donnée expérimentale n'a clairement établi le rôle de cette protéine chez les mycobactéries. Parmi les systèmes d'élongation mycobactériens, c'est le système FAS-II qui est le plus susceptible de contenir InhA. Après isolement d'une fraction protéique soluble présentant l'activité d'élongation FAS-II, nous avons démontré la présence de InhA dans cette fraction et confirmé l'implication de cette protéine dans FAS-II, en utilisant des inhibiteurs de l'activité de InhA. La microscopie électronique a permis de localiser InhA à la fois dans le cytoplasme et dans l'enveloppe. En effet, nous avons mis également en évidence la présence de InhA dans un extrait de parois mycobactérien catalysant l'activité de biosynthèse des acides mycoliques. La sensibilité de cette dernière activité aux inhibiteurs de InhA suggère fortement l'implication de InhA, et de FAS-II, dans la biosynthèse des acides mycoliques mycobactériens. Par contre, la protéine InhA n'a pas été détectée dans des genres apparentés, résistants à l'INH et synthétisant des acides mycoliques plus courts. Afin de rechercher de nouvelles cibles potentielles pour des agents anti-mycobactériens, nous avons étudié le produit du gène mabA, en opéron avec inhA sur le chromosome de M. Tuberculosis. Après surproduction de MabA dans Escherichia coli et purification, son activité catalytique a été caractérisée et correspond à une b-cétoacyl réductase, NADPH-dépendante, spécifique de substrats à longue chaîne. Ces propriétés, ainsi que la présence de MabA dans la fraction enzymatique contenant le système FAS-II suggèrent l'implication de cette protéine dans le même complexe enzymatique que InhA. L'étude de la structure tridimensionnelle de MabA par modélisation moléculaire a permis de montrer que cette protéine appartenait à la famille structurale des RED (réductases/épimérases/deshydrogénases), et qu'elle était susceptible d'interagir avec l'isoniazide. Nous avons effectivement pu montrer que l'activité de MabA était inhibée par cet antibiotique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 201 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-201

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000TOU30231
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.