Identification de nouvelles proteines secretees par le systeme de secretion de type iii de la bacterie phytopathogene ralstonia solanacearum

par VALERIE-MAREVA GUENERON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Christian Boucher.

Soutenue en 2000

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ralstonia solanacearum, agent responsable du fletrissement bacterien des solanacees, possede des genes hrp indispensables au developpement de la maladie sur plantes hotes et a l'induction de la reaction hypersensible sur plantes non hotes. Ces genes sont impliques dans la mise en place d'un appareil de secretion/injection de type iii, analogues a ceux caracterises dans d'autres bacteries pathogenes d'animaux et de vegetaux. Dans le cadre de ma these, nous avons recherche de nouvelles proteines transloquees via le systeme hrp de r. Solanacearum. Nous avons ainsi, mis en evidence l'existence de nouvelles proteines hrp-secretees grace a l'addition de rouge congo dans le milieu de culture des bacteries. Parmi ces proteines, popb et popc sont codees par des genes appartenant au meme operon que le gene codant pour popa, une proteine hrp-secretee precedemment identifiee. Popb contient un motif d'adressage nucleaire fonctionnel et popc presente un motif riche en repetitions leucine de type eucaryote cytoplasmique. Les caracteristiques de ces deux proteines suggerent qu'elles pourraient etre injectees dans les cellules vegetales. La microsequence n-terminale d'une autre proteine hrp-secretee, popf1, a permis de mettre en evidence deux genes tres similaires, popf1 et popf2. Les doubles mutants popf1popf2 ont un phenotype hrp sur plantes mais sont toujours capables de secreter les proteines pops. Cette caracteristique et la presence de domaines transmembranaires potentiels dans ces proteines suggerent qu'elles pourraient permettre la translocation des proteines pops dans les cellules vegetales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 p.
  • Annexes : 312 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000TOU30074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.