Etude des modalites d'orientation spatiale et de l'utilisation des reperes visuels chez deux especes de fourmis : dinoponera gigantea et formica rufa (hymenoptera, formicidae)

par ALDA LOUREIRO HENRIQUES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Raymond Campan.

Soutenue en 2000

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these a pour but d'identifier les modalites d'orientation spatiale utilisees par deux especes de fourmis : dinoponera gigantea et formica rufa et d'etudier en particulier la facon dont ces deux especes, vivant dans des milieux aux caracteristiques physiques bien differentes, memorisent et utilisent les reperes visuels de l'environnement a grande ou a petite distance du but qu'elles veulent atteindre. Les experiences que nous avons realisees en foret amazonienne montrent que les ouvrieres de d. Gigantea chassent en solitaire et presentent une forte specialisation spatiale. Chaque ouvriere emprunte une route bien particuliere pour se rendre de son nid vers sa zone de chasse. Pour se deplacer le long de ces routes, les fourmis n'utilisent pas de pistes chimiques mais se guident essentiellement sur des reperes terrestres que nous n'avons pas pu identifier precisement mais qui sont sans doute formes par les grandes masses de la vegetation environnante. Leur systeme d'orientation visuelle est suffisamment robuste pour qu'elles arrivent a s'orienter meme lorsqu'une grande partie du panorama qui les entoure est masquee par des ecrans. Les experiences menees au laboratoire montrent que les ouvrieres de f. Rufa peuvent s'orienter aussi efficacement sur la base d'une piste chimique que sur la configuration des objets de l'environnement. En cas de conflit entre ces deux types d'informations, elles expriment cependant une preference pour ces derniers. Elles semblent par contre incapables d'apprendre a dissocier un signal visuel directement associe a une recompense alimentaire et les objets plus distants qui l'entourent lorsqu'on introduit experimentalement un conflit entre ces deux types de reperes. On peut toutefois mettre en evidence une nette preference pour les reperes environnementaux lorsque la position du signal est changee brusquement apres que les fourmis aient effectue plusieurs trajets vers celui-ci.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 317 p.
  • Annexes : 137 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MAG.4°2368
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000TOU30070
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.