Analyse genetique des premieres etapes de l'infection de la legumineuse modele medicago truncatula par sinorhizobium meliloti

par ROMY CATOIRA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean Dénarié.

Soutenue en 2000

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les plantes de la famille des legumineuses sont capables de s'associer a des bacteries du sol, les rhizobium, pour etablir une relation symbiotique permettant la fixation d'azote atmospherique au sein d'organes specialises, les nodosites. Cette interaction commence par la reconnaissance des deux partenaires, grace a l'echange de signaux chimiques, et necessite une etape de piegeage du microsymbionte au centre d'un poil absorbant recourbe ou hac, a partir duquel sera forme un cordon d'infection. Les facteurs nod bacteriens jouent un role essentiel au cours de ces etapes. Dans le but de commencer a dissequer genetiquement les stades precedant l'infection, nous avons isole et caracterise des mutants de la legumineuse modele medicago truncatula bloques a une stade tres precoce de l'interaction avec sinorhizobium meliloti. L'etude du phenotype de ces mutants a montre qu'ils sont tous bloques avant la formation de hac, et l'analyse genetique a etabli qu'ils se repartissent dans au moins cinq groupes de complementation. Les mutants dans quatre de ces genes sont alteres de facon pleiotrope pour leurs reponses aux facteurs nod purifies : ils coderaient pour des composants de la voie de transduction du signal facteur nod. Les mutants du cinquieme groupe ne sont pas alteres pour les reponses aux facteurs nod etudiees. L'etude du cytosquelette, par immunolocalisation de tubuline, a montre que le produit de ce gene controle la formation de hac, premier signe visible de l'infection. L'analyse des premieres etapes de l'infection s'est poursuivie par la caracterisation du phenotype d'un mutant de s. Meliloti nodfnodl, qui, chez m. Truncatula, est bloque au stade de la formation de hac. Cette etude a montre que les exigences structurales pour les facteurs nod sont differentes pour la formation de hac et la formation de cordons d'infection, donc que, chez m. Truncatula, les mecanismes impliques dans la reconnaissance des facteurs nod au cours de ces deux etapes doivent etre differents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 p.
  • Annexes : 357 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000TOU30069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.