Identification et caracterisation de genes de sinorhizobium meliloti regules au cours de l'interaction symbiotique avec medicago sativa

par DIDIER CABANES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jacques Batut.

Soutenue en 2000

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Sinorhizobium meliloti induit sur les racines de la luzerne la formation d'organes specialises dans la fixation de l'azote, les nodosites. Le developpement de ces nodosites necessite l'expression coordonnee de nombreux genes vegetaux et bacteriens. Afin d'identifier de tels genes, potentiellement importants pour l'etablissement de la symbiose, nous nous sommes interesse aux genes bacteriens dont l'expression est regulee dans les nodosites. Nous avons isole par rna fingerprinting by arbitrarily primed pcr 17 adnc differentiellement exprimes en conditions symbiotiques par rapport aux conditions de culture pure. 13 adnc correspondent a des genes regules positivement en symbiose alors que 4 sont reprimes en conditions symbiotiques. L'analyse detaillee de l'expression des genes correspondants nous a permis de mettre en evidence une variete insoupconnee de profils de regulation. 7 adnc correspondent a des genes nif et fix connus ou predits. Les produits de 4 adnc presentent une forte similarite avec des proteines non identifiees chez s. Meliloti, a savoir un composant du complexe pyruvate deshydrogenase, une proteine de surface de la cellule, un transporteur de cuivre et une argininosuccinate lyase. Les produits des 6 autres adnc ne montrent aucune similarite avec des proteines connues. Un des adnc code pour un des composes du complexe pyruvate deshydrogenase, un element cle du metabolisme carbone qui catalyse la formation d'acetyl-coa a partir de pyruvate. Nous avons montre que l'expression de pdha est tres fortement induite en symbiose et est independante de la cascade qui regule les genes de fixation de l'azote et les genes de respiration de s. Meliloti. L'expression de pdha est induite en culture pure par le pyruvate. Cette induction ainsi que l'activation symbiotique des genes pdh ont lieu au meme promoteur. Ces resultats suggerent un role essentiel de la pyruvate deshydrogenase pour le metabolisme bacterien symbiotique et un role regulateur du pyruvate en symbiose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Annexes : 225 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000TOU30020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.