Jean-Guiraud Dastros, poète gascon, 1594-1648 : lou trimfe de la lengouo gascouo, aus playdeiats de las quou͏̈ate sasous et deous quou͏̈ate elomens, daou͏̈ant lou pastou de loumaigno, avec traduction française, notes et commentaires

par Joëlle Ginestet

Thèse de doctorat en Études occitanes

Sous la direction de Xavier Ravier.

Soutenue en 2000

à Toulouse 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Jean-guiraud dastros, 1594-1648, poete gascon de saint-clar de lomagne et pretre dans ce village pendant trente deux annees avant d'etre revoque par l'eveque de son diocese- y composa son oeuvre majeure : "lou trimfe de la lengouo gascouo, aus playdeiats de las quouate sasous e deous quouate elomens, daouant lou pastou de loumaigno" (5361 vers octosyllabes). En 1636, le poeme des saisons, puis en1642 et 1643, celui des saisons et des elements furent publies a toulouse ou le poete goudoulin donnait un eclat particulier aux lettres occitanes. Les interventions successives des plaideurs defendant vigoureusement leur cause afin obtenir la primaute devant un berger-arbitre n'avaient pas ete reeditees depuis 1867. Edition et traduction s'imposaient car la cosmogonie de dastros rejoint celles qui ont paru a la suite de l'oeuvre du poete lomagnol du bartas. Les notes, references, commentaires critiques, chronologie des evenements et bibliographie ont pour but d'eclairer un texte eloigne linguistiquement, temporellement et culturellement du lecteur moderne, et de faciliter le contact avec le poeme original pour qu'il ne reste pas lettre morte. Dastros, curieux des decouvertes de son temps, fut un des derniers poetes occitans de ce siecle a avoir ecrit dans l'esprit des ecrivains antiques -hesiode, virgile-, et des erudits humanistes. Les passages inspires par la rhetorique de sermon alternent avec des tableaux originaux et personnels. Ecrivain de transition, soucieux de son role d'intermediaire entre les villageois miserables et les grandes familles de lomagne alors meme que le pastoralisme tridentin etait remis en question par de nombreux theologiens, dastros fut le temoin de l'amoindrissement du role de sa langue et de la poesie dans les affaires de la province et de l'etat. Il ne fut pas un imitateur complaisant de la langue populaire, mais ne plia pas non plus le monde a sa propre expression. Sa poesie visait a etre comme la lumiere qui revele a l'observateur l'harmonie d'un monde marque par l'industrie humaine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (518 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 3503

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.