La langue des signes française, langue iconique : ancrage perceptivo-pratique des catégories du langage et localisme cognitif à travers l'étude de la motivation des signes et de la spatialisation des relations sémantiques

par Annie Risler

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Luc Nespoulous.

Soutenue en 2000

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Les langues des signes sont regies a tous les niveaux par un processus d'iconicisation. Comment rattacher ce processus d'iconicisation specifique des langues des signes, en raison de leur modalite visuo-gestuelle, et tel que l'a degage christian cuxac, avec les theories sur l'iconicite dans le langage ? les grammaires cognitives apportent un cadre d'analyse pertinent, car elles postulent un ancrage perceptif des categories du langage et formalisent les operations langagieres en tant que representations semantico-cognitives d'ordre spatio-temporel. En mettant en parallele les structures formelles de la lsf avec les formalisations proposees par langacker, culioli et dcscles, il est possible de preciser les fondements de ce processus d'iconicisation. La presente recherche montre comment la langue des signes francaise met a profit des moyens gestuels, corporels, mimiques et spatiaux pour restituer les representations spatio-temporelles liees aux operations langagieres. Sont envisagees successivement : - la categorisation, avec la constitution des signes standards et l'opposition verbo-nominale, - les operations predicative et enonciatives, qui orientent les relations et determinent laposition du signeur par rapport a son espace, - et enfin la syntaxe, a travers la spatialisation des reperages et des relations actancielles. Cette confrontation entre theories du langage et lsf apporte des elements de validation aux hypotheses des grammaires cognitives. Elle debouche par ailleurs sur une description structurale, originale et novatrice d'une langue iconique, a partir des procedeslexicaux et syntaxiques de la lsf.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 442 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.