Mercenaires et mercenariat en Occident de la fin du Vème siècle au début du IIème siècle avant J. -C.

par Sandra Péré-Noguès

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Pailler.

Soutenue en 2000

à Toulouse 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir des sources litteraires, archeologiques et epigraphiques, cette etude se propose de retracer l'histoire du mercenariat et des mercenaires en occident de la fin du veme siecle au debut du iieme siecle avant j. -c. Apres sa reapparition dans les cites grecques de sicile, cette pratique connut un essor remarquable aussi bien sur l'ile qu'a carthage. Ce developpement fut en fait favorise par plusieurs facteurs propres aux cites d'occident, comme leurs politiques << imperialistes >> en sicile, ou la tyrannie a syracuse. Le mercenariat devint rapidement un moyen efficace de controle territorial pour les empires punique et syracusain de sicile : les mercenaires furent sollicites pour occuper les zones de frontiere ou ils purent parfois s'installer de maniere definitive. Cette etude tente aussi de definir ce monde des mercenaires d'occident, monde tres heteroclite dans sa composition ethnique. Un point commun unissait tous ces hommes : leur fidelite fut toujours conditionnee par le paiement regulier de leur solde. Dans le cas contraire, les cites durent faire face a de graves revoltes, ou meme proposer d'autres formes de dedommagement. Sur le plan culturel, les mercenaires furent sans doute fascines par la culture grecque comme le revelent les documents archeologiques. Le mercenariat fut aussi a l'origine d'une evolution originale de la guerre dans le monde occidental. Les cites etaient souvent en quete de troupes specialisees, troupes recrutees dans les regions proches de la peninsule italique ou dans les regions barbares telle la peninsule iberique. La grece, notamment sparte, fut un terrain ideal de recrutement pour les generaux grecs ou carthaginois. Ainsi le mercenariat prit rapidement une dimension << institutionnelle >> a laquelle seule echappa rome.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (691 f.-[84] p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 624-665. Notes bibliogr.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 886-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 886-2
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 886-3
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 666

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.