Le reseau francais a la cour de charles ii d'espagne : jeux diplomatiques de fin de regne -1696/1700-

par Marie-Françoise Maquart

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Amalric.

Soutenue en 2000

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La fin du regne du dernier des habsbourgs d'espagne, roi sans descendance directe, provoque une agitation diplomatique majeure: le roi de france et l'empereur d'autriche s'en disputent l'heritage. Dans l'espoir de se voir attribuer la succession par testament, chacun cherche a influencer le roi d'espagne et son entourage. La france, souvent en guerre contre ce pays au cours du regne, doit user dereseaux clandestins pour s'informer de la situation locale et pour tenter d'inflechir les decisions dans un sens qui lui soit favorable. Tant que la guerre n'est pas terminee la france compte sur quelques agents recrutes sur place comme la marquise de gudanes, la connetable colona ou le pere martin qui lui relatent l'evolution favorable des espagnols. Pour confirmer ces informations et inflechir les decisions en faveur de la france, louis xiv envoie secretement en mission a madrid deux religieux profitant du prestige de leur ordre et de leur relatif anonymat: le mercedaire gabriel blandinieres et le pere franciscain duval lesquels s'acquittent bien de leur tache. Ainsi se met en place un reseau qui aboutit a l'organisation d'un veritable <<parti francais>> a la cour, d'autant plus solide qu'il a en face de lui un <<parti autrichien>> de plus en plus deteste. La signature de la paix de ryswick, en septembre 1697, permet a louis xiv de renouer des relations diplomatiques officielles aboutissant a l'arrivee a madrid en fevrier 1698 du marquis d'harcourt. Usant de l'argument financier, de promesses de recompenses honorifiques voire de menaces, l'ambassade francaise reussit a convaincre plusieurs membres du gouvernement y compris finalement le principal: le cardinal-archeveque de tolede, portocarrero, d'entrer dans le <<parti francais>>. Ce dernier fit alors signer a charles ii, le 6 octobre 1700, un testament par lequel il designe le duc d'anjou, petit-fils de louis xiv, comme successeur.

  • Titre traduit

    The french web at the court of charles the second of spain : end of reign diplomatic interplay - 1696-1700


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (748 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 252 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 3016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.