Tarbes au moyen age : etude monumentale du xiieme au xveme siecle

par Catherine Vincent

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Michèle Pradalier-Schlumberger.

Soutenue en 2000

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'expansion de l'agglomeration de tarbes s'est etalee sur une longue periode. Elle parait avoir profite de l'essor demographique des xie, xiie et xiiie siecles. A la fin du xiie siecle. La cite episcopale se constitua de facon synchrone a l'essor urbain les quartiers s'entourerent de murs. Capitale de la bigorre au xiiie siecle. Tarbes etait un centre politique et strategique. Religieux. Artisanal et commercial comptant environ 4000 habitants. L'etablissement de deux ordres mendiants confirme la vitalite de la ville. Le xive siecle marque par la famine. Les pestes et la guerre de cent ans, affaiblit tarbes qui reprit sa croissance au xve siecle. L'architecture civile conditionnee par la qualite mediocre du sol. Est marquee par la presence de la tour comtale, rare edifice civil de la region a avoir emprunte a l'architecture religieuse les grands arcs tendus entre les contreforts seuls la cathedrale et son cloitre representent l'art roman a tarbes. L'art gothique est represente par des edifices conventuels et paroissiaux. La sculpture romane comme l'architecture n'est representee qu'a la cathedrale. C'est avec des modalites toulousaines qu'elle s'installe a tarbes. Le debut du xiiiesiecle est une periode de transition ou << mutation >> dans la sculpture medievale tarbaise, liee a la proximite de l'escaladieu entre 1210-1220. Un type de chapiteau pregothique apparait orne de feuilles d'eau simples ou pourvues de crochets recouvrant une boule. C'est le chapiteau d'inspiration cistercienne. Au debut du xive siecle. Ces chapiteaux sont perpetues par les couvents d'ordres mendiants recemment apparus a la cathedrale, quelques sculptures s'apparentent a la production du maitre de rieux. Le xve siecle est represente a la paroissiale saint-jean par des chapiteaux histories ornant les piliers de la nef. Les quelques chapiteaux de la chapelle saint-jacques de la cathedrale de tarbes. Confirme ce courant.

  • Titre traduit

    Tarbes in the middle ages : a study of the building from the twelfth to the fifteenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (332, 313, 298 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 407 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : UBP. UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 735 VIN
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2635
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.