L'évolution sociologique des élus locaux depuis la décentralisation : l'exemple du département du Lot-et-Garonne

par Philippe Mary

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Claude Lugan.

Soutenue en 2000

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une analyse de l'évolution des élus locaux depuis l'avènement de la décentralisation de 1982. Comment l'évolution sociologique de ces élus locaux, que ce soit en termes d'âge, de sexe ou de profession s'est-elle traduite depuis ces vingt dernières années ? Peut-on conclure à un rajeunissement des élus ainsi qu'à la féminisation du personnel politique local. Cette évolution aboutit-elle à une meilleure représentation des populations ? Notre étude repose sur un champ d'observation qui est le département de Lot-et-Garonne. Rural et en pleine voie de changement économique et donc sociologique, le Lot-et-Garonne est en ces points un département représentatif. Dans une approche que l'on peut situer entre la sociologie électorale et l'anthropologie politique, l'étude des systèmes d'acteurs politiques locaux est abordée comme la conséquence directe de l'impact des lois de décentralisation sur le profil du personnel politique local. La thèse est structurée en trois parties : 1 - l'analyse des effets de la décentralisation sur le pouvoir local afin de connaître les origines de l'évolution du profil des élus locaux. Cette partie recueille des entretiens avec les élus locaux ; 2 - l'analyse de l'évolution sociologique des élus lot-et-garonnais depuis le mouvement décentralisateur de 1982 à nos jours. La mise en comparaison des données recueillies avec d'autres données régionales et nationales permet de mesurer l'exploitation qui peut être faite sur d'autres échelles de grandeur. 3 - l'analyse des systèmes d'action des deux principaux leaderships lot-et-garonnais afin de prendre toute l'ampleur de l'évolution sociologique du personnel politique local sur le pouvoir local. La confrontation entre ces trois parties conduit à émettre des hypothèses sur le processus de recrutement des élus et sur la réelle représentation des populations. Objectif de départ de la décentralisation, la démocratie représentative reste un point incontournable des reformes à venir.

  • Titre traduit

    Local councillors sociological evolution since the advent of the 1982 decentralization : the example of Lot-et-Garonne departement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (465 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 441-449. Annexes p. 325-439

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2000-50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.