L'institution préfectorale sous le Second Empire

par Valérie Ladegaillerie

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Arnaud Mazères.

Soutenue en 2000

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Le coup d'État du deux décembre 1851 impose à la France un régime dictatorial et ouvre une ère exceptionnelle de croissance économique et de prospérité : il jettera les bases de l'économie nouvelle et fera naître de nouveaux problèmes économiques et sociaux qu'il faudra bien résoudre. La littérature et le journalisme du 19e siècle nous ont légué une image négative des préfets de Napoléon III : en réalité, seuls les aspects violents et coercitifs ont été retenus. Mais avec Haussmann : le "bâtisseur" ou Chevremont : le "préfet social", on est bien loin de l'image traditionnelle évoquée du préfet "à poigne". De fait, l'institution préfectorale du Second Empire s'inscrira dans une continuité fonctionnelle et temporelle et connaîtra une évolution profonde qui amènera le pouvoir politique à prendre à compte un certain nombre de facteurs et à accepter une conception novatrice de la fonction et des hommes qui l'assument, car déjà apparaît en filigrane la notion de corps préfectoral et l'exigence d'une reconnaissance. Dès lors, la fonction préfectoral prendra une dimension nouvelle et préfigurera la fonction préfectorale contemporaine. Si l'ordre public et le contrôle de l'opinion publique reste une priorité pour le préfet, sa fonction économique et sociale s'affirme. Le représentant de l'État, omniprésent sur la scène publique, plus manager d'autoritaire se vra non seulement de mobiliser et stimuler les énergies, mais aussi de communiquer car il demeure pour tous, dans le département qu'il administre un interlocuteur privilégié et son action, pour être efficace, dépendra nécessairement du degré de coopération des autres fonctionnaires jaloux de leurs prérogatives et des relations qu'il entretiendra avec les notables locaux dont le soutien constitue une des conditions essentielles pour une politique efficace d'animation dans le département.

  • Titre traduit

    The institution of the prefecture under the Second Empire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 220-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2000-80
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62828
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.