Les sermons de jean-frederic nardin, pasteur montbeliardais (1687-1728), pietisme et reveil

par Bernard Huck

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Marc Lienhard.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les << sermons >> de nardin sur tous les dimanches et les fetes de l'annee ecclesiastique, edites pour la premiere fois en 1735 et reedites cinq fois jusqu'au xxe siecle, ont eu une influence certaine sur differents mouvements de reveil protestants, et notamment sur celui du xixe siecle a geneve. Pour tenter d'elucider le mystere de cet impact etonnant, la these fait une analyse approfondie de la premiere edition. Celle-ci est temoin du pietisme allemand pre-morave du debut du xviiie siecle, pietisme qui s'est ainsi introduit en zone francophone. Apres avoir envisage les methodes d'analyse du discours recentes, c'est finalement une demarche rhetorique globale qui est retenue pour l'etude du corpus des cinquante deux sermons. Celle-ci integre la personnalite du predicateur dans son contexte socio-histonque montbeliardais (chapitre un) et recherche dans les sermons les traces de cette personnalite et des controverses pietistes aux environs de 1720. Le chapitre deux fait une etude rhetorique classique des textes, tant au niveau de l'elocutio (style, figures) que de la dispositio (genre et plan) et de l'inventio (topique et argumentation). Ces deux chapitres constituent la base formelle de l'analyse theologique developpee dans le chapitre trois, confirmant la these du lien etroit entre la forme et le fond. Tout en se declarant strictement lutherienne, cette theologie insiste particulierement sur ce qui sera au centre des reveils protestants : la prise de conscience de la misere et de la perdition de l'homme, l'attachement personnel au christ, et un christianisme (le << vrai christianisme >>. . . ) du cur et de l'experience. Tout en voulant demontrer la fecondite d'une methode rhetorique globale dans l'analyse theologique, ce travail desire aussi contribuer a eclairer l'influence du pietisme sur les mouvements de reveil posterieurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 433 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 197 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.