Le salut en jesus-christ dans la theologie africaine

par Barnabé Assohoto

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de André Birmelé.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Trois affirmations principales progressives concluent les resultats de la presente etude : (1) la pensee soteriologique negro-africaine, dans ses principales options (chapitre 1 n iii) possede de considerables ressources. Mais le discours soteriologique ne quitte pas le schema d'opposition qu'il denonce et rejette dans sa majorite. Celui-ci est renverse, mais non surmonte ii y a une triple separation et reduction (chapitre iv, v. Vi) qui appauvrit le discours et empeche la richesse qu'il annonce et dont il porte les elements d'emerger : c'est ce dont il a besoin pour se constituer qu'on lui ampute. En effet, c'est la richesse soteriologique qu'on annonce au monde c'est-a-dire l'unite du salut et l'unite de l'homme, qui est en meme temps etouffee. (2) ii ne s'agit ni de retourner simplement l'heritage soteriologique recu ni de continuer l'ancien schema reducteur. Il s'agit d'unir ensemble ce qui a ete separe, et, dans et a travers ce projet d'union, rechercher notre propre accentuation en vue de la mission. Il faut lier sauve du peche et sauve du mal, salut de la personne et salut de la communaute, salut present et salut etemel pour permettre a la presence-totalite que proclame le discours de trouver son lieu (chapitre vii) (3) pour realiser cette union qui prend en compte les richesses soteriologiques du discours africain (presence et totalite), trois concepts theologiques necessitent d'etre lies ensemble (conclusion generale) : (*) l'identite (lier crise originelle, crises historiques et crises contemporaines pour comprendre le probleme d'identite telle qu'elle se pose a partir de l'existence africaine) ; (**) la restauration (comprendre le salut comme restauration a laquelle appartient la liberation) ; (***) la communaute (integrer et soumettre la question des structures a la question communautaire). Ainsi, le christ est venu pour nous liberer du diable et du mal et restaurer notre relation pour nous redonner notre identite d'homme. Le salut en jesus-christ est restauration de la relation dans toutes ses dimensions. Il est communautaire et non individuel. C'est parce que le salut est communautaire qu'il est personnel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 544 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 986 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.