Violence et creation dans l'oeuvre romanesque de jean giono

par Dominique Grosse

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Luc Fraisse.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Si la violence est absente de la personnalite de giono, elle est amplement presente dans l'oeuvre et notamment dans les romans. On peut alors legitimement s'interroger sur le pourquoi de cette presence inattendue. La violence serait-elle utile a la creation ? nous avons d'abord cherche a definir les caracteristiques de la violence chez giono. Il apparait rapidement que les manifestations de la violence repondent a une logique qui fait appartenir l'homme et la nature a un univers regi par des forces cosmiques. Giono s'inspire dans cette conception du monde de sources diverses, mythologiques, bibliques, mais puise egalement dans son experience personnelle. Pourtant cette logique n'apparait qu'en filigrane dans l'uvre romanesque. Aussi avons-nous d'abord mis l'accent sur une distinction pluscaracteristique de la violence dans les romans : le spectaculaire et le mysterieux. Cette distinction n'est qu'un choix de presentation, mais elle permet de rendre compte de l'aspect fondamentalement ambivalent et paradoxal de la violence chez giono et de souligner le lien entre la violence et le divertissement, autre theme majeur de l'uvre. L'exercice de la violence apparait en effet comme une reponse a l'ennui qui menace l'homme des qu'il prend conscience des conditions de son existence. L'etre humain satisfait ainsi un besoin fondamental de depassement et de renouvellement. Cependant le caractere immoral de ce comportement incite a trouver d'autres divertissements. Pour giono, ce sera la creation litteraire. L'auteur rapproche alors violence et creation non seulement sur le plan thematique, mais egalement en considerant la violence et sa valeur expressive comme un materiau de creation litteraire. L'uvre en est considerablement enrichie puisque violence et creation finissent par se completer aussi bien sur le plan de l'esthetique que dans le combat ideologique que mene l'auteur, meme si la violence y perd une part de sa propre nature.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 493 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 359 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.