Determination et referentialite du sujet en turc et en francais

par MARIE PIERRE CAQUINEAU GUNDUZ

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Alain Lemaréchal.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these se propose d'analyser de facon contrastive le systeme de determination du nom en position sujet dans deux langues typologiquement tres differentes. Le francais etant une langue a articles et le turc ne possedant qu'un article indefini, la question est de savoir ce qui permet en turc d'exprimer l'opposition indefini-defini, mais aussi, en l'absence d'article defini, de designer un referent specifique ou generique. La problematique de cette etude s'axe donc d'une part sur les questions de marquage du nom - en l'absence de marques segmentates, le turc utilise-t-il d'autres marques, et si oui lesquelles? - et d'autre part sur la question du statut du nom lui-meme, dans sa capacite a acceder a la fonction sujet. La premiere partie porte sur l'opposition indefini/defini, a partir dela constatation du fait que dans les enonces turcs interpretables comme indefinis, l'article indefini peut dans un certain nombre de cas ne pas etre utilise, ce que nous expliquons d'abord a partir des etudes existantes sur l'opposition indefini/defini fondees sur les theories de la hierarchie de l'information, mais dont nous montrons les limites, et proposons une analyse en termes de reperage spatio-temporel, l'idee defendue etant que le nom turc peut etre determine directement par les specifications spatio-temporelles apportees par l'enonce ou recuperables en contexte. Nous en parvenons a la conclusion que le reperage spatio-temporel, qui en francais n'est la que pour completer l'action de l'article indefini, est central en turc, l'article n'intervenant que secondairement. La deuxieme partie traite de l'opposition specifique/generique, a partir de l'etude du role de l'aspect verbal dans la production de l'une ou l'autre interpretation, et du constat que les sujets marques par l'article indefini ne peuvent pas etre generiques, ce qui nous amene a nous interroger d'une part sur le role exact joue par l'aspect verbal, et d'autre part sur le statut du sujet << defini >> singulier ou pluriel qui sans aucune marque indiquant son statut de designation, parvient neanmoins a designer un referent specifique ou generique. Enfin une synthese sur le statut du nom en turc et en francais est proposee, l'idee etant qu'une difference entre les deux langues au niveau du n se repercute au niveau du sn en ce qui concerne les strategies de determination.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 414 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 210 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.