Les fondements perceptuels de la production de sens dans le lexique generatif

par OLLI PHILIPPE LAUTENBACHER

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Kleiber.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail consiste en une approche perceptuelle de l'outillage semantique de la predication dans the generative lexicon (pustejovsky, 1995), dont le but est de decrire le contenu semantique des lexemes de facon a permettre l'analyse du sens en composition. Visualiser l'entite-support auquel tout predicat se rattache permet de distinguer deux nouveaux types de modes d'action, en fonction de la transformation qui s'y opere : les processus simples et complexes. La necessite d'un support de l'ordre des entites pour tout predicat suppose une organisation cognitive au travers de concepts. Sur un axe vertical apparaissent differents niveaux de conceptualisation en termes de parties (constitution) et de touts (formes ou types semantiques). Au niveau ultime de cette structure inspiree de l'hyperonymie nominale, meme les predications apparaissent comme des formes mentales de nature atemporelle. Une structure horizontale vient d'autre part traverser cette montee vers l'abstraction conceptuelle. C'est la qu'on trouve l'agent et le telos, instruments fondamentaux de la compositionnalite. Le telos s'avere un outil central dans la creation du sens. Il provoque la directionnalite des processus complexes et permet de mieux definir l'agentivite par le biais de vintentionnalite. La saillance evenementielle implique egalement le telos. Mais celle-ci appartient a la reception, en situation de communication. L'emetteur ne peut que stimuler la saillance grace a des cadrages semantiques compositionnels et aspectuels. Cette these revele la grande adaptabilite du lexique generatif a des approches plus cognitives et interactionnelles de la linguistique, mais elle met surtout en lumiere la double directionnalite du langage, attire a la fois << vers le haut >> par le besoin que nous eprouvons de conceptualiser des touts de facon synchrone et << en avant >> par notre aptitude a intercepter le temps, les causes et les effets. Aux extremites de ces axes cognitifs, des images.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 143 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.