Apport des methodes geophysiques a la connaissance des glissements-coulees developpes dans les marnes noires. Application a super sauze (alpes de haute provence, france).

par Myriam Schmutz

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de JEAN-JACQUES SCHOTTI, Olivier Maquaire et de Michel Mietton.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    La recherche s'insere dans le cadre de l'etude des risques naturels et plus specifiquement dans celui de la connaissance precise de la structure de la masse en mouvement. Dans des cas complexes, cette structure n'est pas aisee a definir avec les precisions souhaitees a l'aide des methodes et outils classiquement employes. L'objectif de ce travail est d'etablir un bilan quant a l'apport des methodes geophysiques pour la connaissance de la structure des glissements-coulees developpes dans les manies noires fossilisant un bassin torrentiel constitue d'echines et de ravines, a partir du site de super sauze dans la vallee de barcelonnette (alpes de haute-provence, france). La paleo- topographie ravinee influe fortement sur la direction, l'epaisseur et les caracteristiques hydro- mecaniques desmateriaux de cette coulee,. . . Et donc sur son evolution, dans le temps et dans l'espace, au gre des conditions hydro-climatiques. Les methodes geophysiques employees dans le cadre de cette etude sont l'electrique a courant continu, l'electromagnetisme dans les domaines frequentiel et temporel, ainsi que la sismique refraction, car elles permettent de mettre en evidence des differences de compaction et de resistivite qui sont caracteristiques des parametres pouvant differencier une coulee du substratum. Le principal resultat commun aux diverses methodes geophysiques employees est la validite d'une interpretation 1d lorsque le terrain peut etre considere comme <<localement>> tabulaire. Dans le cas contraire, aucune methode n'est adaptee. Par ailleurs, le meilleur resultat concernant l'interpretation des donnees provient de l'inversion jointe des donnees electriques et tdem (time domain electromagnetism). Ce - de definir un modele de terrain tout a fait compatible avec les interpretations geotechniques et les observations geomorphologiques, - de determiner caracteristiques de lits intermediaires en plus des couches principales (epaisseur, resistivite) parfaitement explicables, et non-detectes par l'ensemble des autres methodes de prospection, geophysique ou non.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 151 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Géographie et d'Aménagement.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.