Le phenomene wolf-rayet au sein des etoiles chaudes de populations i et ii : histoire des vents stellaires et impact sur la structure nebulaire circumstellaire

par YVES GROSDIDIER

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Agnès Acker.

Soutenue en 2000

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir du suivi spectroscopique intensif des raies d'emission ciii5696 et civ5801/12, nous analysons les vents issus de 5 etoiles centrales de nebuleuses planetaires (np) galactiques presentant le phenomene wr ; nous etudions aussi l'impact de la fragmentation des vents issus de deux etoiles wr pop. I sur le milieu circumstellaire via : i) l'imagerie ir (nicmos2/hst) de wr 137, et ii) l'imagerie h-alpha (wfpc2/hst) et l'interferometrie fabry-perot h-alpha (sis-cfht) de la nebuleuse m 1-67. Les principaux resultats sont : vents wr pop. Ii : (1) nous demontrons la variabilite spectroscopique intrinseque des vents issus des noyaux de np hd 826 (wc 8), bd +30 3639 (wc 9) et lss 3169 (wc 9), observes durant respectivement 22, 15 et 1 nuits, et rapportons des indications de variabilite pour les noyaux wc 9 hd 167362 et he 2-142 ; (2) la cinematique des sous-pics de bd +30 3639 suggere une anisotropie transitoire de la distribution des fragments dans le vent ; (3) le phenomene wr apparait purement atmospherique, ne depend pas de la population etudiee ; (4) comme pour les wr pop. I, de grands parametres beta sont requis pour ajuster les accelerations observees avec une loi de vitesse de type beta. Impact des vents : (1) au periastre, de la poussiere est detectee dans l'environnement de la binaire wc+ob wr 137. La formation de poussieres est soit facilitee, soit provoquee par la collision des deux vents chauds ; le role capital de la fragmentation des vents est suggere ; (2) la nebuleuse m 1-67 affiche une interaction avec le milieu interstellaire (mis) non-negligeable. Les champs de densite et de vitesse sont tres perturbes. Ces perturbations sont reliees a l'histoire des vents issus de wr 124 durant sa propre evolution, et a l'interaction avec le mis. Les fonctions de structure des champs de densite et de vitesse de m 1-67 ne revelent aucun indice en faveur d'une turbulence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 341 p.
  • Annexes : 183 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.