Imagerie electromagnetique de la convergence himalayenne au nepal

par CAROLE LEMONNIER

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Guy Marquis.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cadre du programme de cooperation scientifique franco-nepalais idylhim (insu/cnrs), deux profils de donnees magnetotelluriques (mt) ont ete effectues a travers le nepal central en 1996, et en 1999-2000 afin de determiner la structure profonde de la zone de convergence himalayenne en caracterisant ses differentes unites par leur conductivite electrique. A partir des variations temporelles des champs magnetique et electrique naturels terrestres, les tenseurs d'impedance mt ont ete estimes pour des frequences entre 0. 001 et 500 hz, indiquant une structure geoelectrique de complexite croissante du sud au nord du nepal central. L'etude des distorsions et des vecteurs d'induction confirme cette observation et indique que le segment nord du main central thrust peut etre associe a une anomalie de conductivite electrique majeure (fluides et/ou graphite). Cette etude semble egalement indiquer la presence d'un conducteur au nord entre les deux profils lie a une concentration de fluides meteoriques. La modelisation 3d des effets de la topographie au nord montre que le relief ne joue pas un role significatif dans la perturbation des champs electromagnetiques. La modelisation 2d des donnees a revele une zone de faible resistivite dans le bassin d'avant-pays qui contraste avec la croute indienne resistante et le bas himalaya. Un conducteur continu a pendage n est aussi observe le long du main himalayan thrust. De plus, notre sondage mt revele une anomalie de conductivite majeure a environ 25 km de profondeur sous le front du haut himalaya et caracterise par une intense activite microsismique et la position de la rampe crustale le long du chevauchement principal. Cette zone de haute conductivite reflete probablement des fluides metamorphiques, relaches lors du sous-charriage de la croute indienne et s'infiltrant dans des microfissures bien connectees induites par une accumulation de contraintes en periode intersismique, ou par une deformation fragile autour de la rampe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 p.
  • Annexes : 78 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.