Vaccination contre le virus de l'hepatite c

par JENS-MARTIN HEILE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de RHODRI CEREDIG.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le virus de l'hepatite c est le principal agent responsable de l'hepatite chronique et c'est de nos jours un pole majeur de recherche dans le domaine de la vaccination. Il a recemment ete montre que la glycoproteine e2 de l'enveloppe virale se lie a la molecule de surface cd81 des cellules humaines. Ce resultat fait de e2 un des antigenes les plus prometteurs a inclure dans un vaccin. Les experiences presentees ici visent a definir quelle est la meilleure forme de e2 qui genere une reponse humorale efficace. La qualite des differentes formes de e2 a ete evaluee par mesure de la capacite de ces molecules a se lier au recepteur potentiel cd81 et a generer des anticorps qui inhibent cette liaison (anticorps nob- neutralization of binding ). Nous avons montre que des formes tronquees de la glycoproteine e2 exprimees dans des cellules de mammiferes se lient aux cellules humaines seulement lorsqu'elles sont purifiees a partir de la fraction intracellulaire, tandis que celles qui sont secretees ne s'y lient pas. De meme, les anticorps nob generes apres l'immunisation du cochon d'inde ne sont obtenus qu'avec la forme de e2 intracellulaire. Nous avons egalement montre que seule la forme monomerique de e2 se lie a la molecule cd81 et que la composante glucidique de cette glycoproteine n'est pas necessaire a sa liaison. Par la suite, nous avons compare la reponse immunitaire induite par la proteine recombinante e2 a celle obtenue par differents vaccins adn codant pour e2. Nous avons montre, chez la souris, que la quantite et la qualite des anticorps generes par le vaccin recombinant sont superieures a celles induites par les vaccins adn. Pris ensembles, nos resultats suggerent que pour induire des anticorps capables de bloquer la liaison du virus de l'hepatite c a son recepteur potentiel cd81, l'antigene de choix est la forme monomerique de la glycoproteine recombinante e2 purifiee a partir de la fraction intracellulaire des cellules qui l'expriment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 p.
  • Annexes : 346 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.