L'odontogenese in vitro : controle de la morphogenese coronaire ; possibilites de regulation ; cinetique cellulaire et differenciation terminale des odontoblastes et des ameloblastes

par REGINE SCHMITT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Hervé Lesot.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Apres avoir valide les molaires d'embryons de souris de 14 jours cultivees sur milieu semi-solide comme modele d'etude de la morphogenese et des cytodifferenciations coronaires, nous avons demontre les points suivants. Le mesenchyme controle l'histomorphogenese et les cytodifferenciations coronaires specifiques a chaque type de dent ainsi que la symetrie droite/gauche. Le mesenchyme controle en particulier l'enamel knot primaire (ek1) contenant des cellules hors cycles capables d'induire la cuspidogenese suite a des migrations cellulaires, dirigees en partie par hgf. Les effets de l'ek1, centre de signalisation organisateur de la cuspidogenese, sont modulables par des signaux mesenchymateux specifiques. Le relief coronaire d'une m 1 peut etre transforme en m 1 et reciproquement alors meme que l'ek1 est deja forme. La reorganisation de l'ek1 est egalement attestee par nos experiences de regeneration. Une reorganisation partielle ou totale de l'ek1 est en relation avec une regeneration partielle ou totale du nombre de cuspides correlees avec une redistribution de cellules hors cycle de l'edi, les cellules organisatrices des unites morphogenetiques que sont les cuspides. Les migrations de ces cellules sont importantes au cours de la cuspidogenese. Les mecanismes impliques ne sont pas elucides mais l'abrogation de l'action de hgf interfere avec la migration et la proliferation cellulaires et engendre des alterations significatives du relief cuspidien. Les gradients de differenciation, dont la mise en place termine la morphogenese, sont intimement correles avec la sortie de cycles cellulaires asynchrones d'odontoblastes competents. La synchronisation transitoire de preodontoblastes supprime l'emergence du gradient physiologique de differenciation : les preodontoblastes, engages dans leur dernier cycle cellulaire et bloques transitoirement en mitose, vont se differencier de facon synchrone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 108 p.
  • Annexes : 199 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.