Dichroisme magnetique circulaire et anisotropie magnetique des alliages a base de metaux de transition

par IOSIF GALANAKIS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Hugues Dreyssé.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre travail porte sur l'etude des proprietes magnetiques et spectroscopiques des materiaux a base de metaux de transition 3d, ainsi que sur le magnetisme induit des metaux 4d et 5d. Nous nous sommes interesses a l'anisotropie magnetique, au moment magnetique de spin et orbital, et au dichroisme magnetique circulaire dans le domaine des rayons-x (xmcd). Pour etudier ces proprietes, nous avons utilise la version relativiste et full-potential de la methode ab-initio des orbitales muffin-tins linearisees (fp-lmto). Nous avons etudie une serie de materiaux avec des proprietes differentes, afin d'avoir une image complete de l'applicabilite de notre methode de calcul du xmcd. Nous nous sommes interesses plus precisement a trois categories de materiaux : (1) les alliages binaires qui presentent une anisotropie magnetique perpendiculaire, (2) les alliages de heusler qui presentent une polarisation complete de spin et finalement (3) les films de metaux de transition deposes sur un substrat non-magnetique. Grace a notre methode de structure electronique, nous avons reussi a calculer les moments magnetiques et a predire l'orientation exacte du moment magnetique de spin. Bien que le rapport integre de branchement des seuils l 3/l 2 (resultant d'excitation des electrons 2p 1 ( 3 ) / 2 vers les etats d inoccupes) soit sous-estime par la theorie, le xmcd calcule decrit bien le comportement des proprietes magnetiques pour l'ensemble des systemes etudies, en faisant abstraction de l'environnement local de chaque atome. Les calculs theoriques de xmcd en utilisant la theorie de la fonctionnelle de la densite (dft), peuvent donc etre utilises pour etudier les proprietes magnetiques de metaux 3d ainsi que le magnetisme induit de metaux 4d et 5d dans le cas des alliages intermetalliques. Leur applicabilite est independante de la structure de ces derniers. Nos travaux ont permis de bien comprendre la connection entre le xmcd et le magnetisme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 p.
  • Annexes : 89 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.