Contribution a l'etude de la tolerance lymphocytaire b a l'aide de modeles transgeniques

par SEVERINE KOENIG MARRONY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Louis Pasquali.

Soutenue en 2000

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'origine de la presence des cellules b autoreactives et de la production d'autoanticorps (en particulier des facteurs rhumatoides (fr)) chez l'homme reste en partie meconnue. Les cellules b qui expriment des fr sont presentes en proportion importante chez l'adulte sain et apparaissent a des taux eleves au cours de certaines maladies auto-immunes. Cependant, differents modeles animaux, exprimant un auto-anticorps sous forme de transgene, indiquent que les lymphocytes b dont le recepteur reconnait un auto-antigene sont soumis a des phenomenes de tolerance (deletion ou anergie). Dans ces conditions, quels sont les mecanismes qui permettent la production d'autoanticorps chez le sujet sain et quelles sont les etapes qui autorisent la production d'autoanticorps pathologiques chez le sujet malade ? le but de ce travail consiste a tenter d'approcher les mecanismes de maintien des lymphocytes b producteurs de fr chez le sujet sain et chez le sujet malade a l'aide de differents modeles de souris transgeniques. Nous avons etudie les souris qui expriment un fr de type naturel de faible affinite pour les igg et celles qui expriment un fr de forte affinite, monoreactif pour les igg. L'injection des igg en peripherie dans ces animaux n'induit pas de deletion des cellules. Les cellules ne proliferent pas et ne secretent pas d'anticorps suite a l'injection de l'antigene. De plus, les cellules ne sont pas anergiques. Des hypotheses sont proposees permettant d'expliquer la divergence de nos resultats par rapport aux donnees de la litterature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 p.
  • Annexes : 250 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.